Un quizz sur Facebook pour mieux communiquer sur le suicide

    mardi 12 mai 2015

    Le week-end dernier, l’hôpital du Taaone a reçu trois patients pour une tenative de suicide. Ils seraient environ 200 chaque année à vouloir mettre fin à leurs jours. Les chiffres sur le nombre de décès sont encore méconnus, en 2011, une trentaine de passages à l’acte ont connu une issue dramatique. La pensée de la personne qui souhaite en finir est elle aussi méconnue. 
    Dans ces conditions, difficile pour l’entourage de venir en aide à un proche en détresse ou qui aurait déjà tenté de se suicider. Un quart de ceux qui ont essayé renouvellent leur tentative dans les mois qui suivent. Aussi, en entreprenant cette initiative, l’association SOS suicide espère réussir à sensibiliser l’opinion publique en faisant de tout citoyen un “super-héros” (le nom du quizz), capable de sauver une vie. Avec 11,3 décès pour 1 000 habitants en Polynésie, le suicide est la première cause de mortalité chez les 15-44 ans. 
    Depuis hier, un quizz est mis en ligne pour que certaines idées reçues cessent de parasiter le dialogue entre celui qui veut en finir et les gens qui l’entourent, ou pour inciter la personne en détresse à chercher assistance. 
    “Les personnes qui parlent de leur intention de se suicider ne le font que pour attirer l’attention” ou “Le suicide est choix personnel, cela ne sert à rien d’intervenir”, vrai ou faux ? Voilà le genre de questions auxquelles il faudra répondre pour tenter de gagner les nombreux lots mis en jeu jusqu’à la fin du mois dont un billet d’avion pour les îles Sous-le-Vent. Les réponses peuvent paraître simples, mais les organisateurs préfèrent que les réponses ne soient pas dévoilées pour que chacun puisse être amené à se faire sa propre réflexion sur le sujet, pour ne pas tomber dans les préjugés les plus entendus aux quatre coins de nos îles qui peuvent porter préjudice aux personnes en détresse, ou tout du moins occulter les besoins de ce dernier. 
    Le jeu n’est destiné qu’à sensibiliser le public. Chacun est appelé à partager l’adresse du jeu : http//sos-quizz.xg1.li publiée sur la page Facebook “Solidaire à SOS Suicide (Polynésie française” pour mieux faire connaître cette association née en 2001 et reconnue d’intérêt public en 2011. Elle dispose d’un local mis à disposition par la mairie de Punaauia, et les subventions annuelles de 6 millions de francs du Pays et de la CPS permettent à l’association d’assurer notamment des séances avec un psychologue. 
    Mais l’atout de l’association SOS Suicide, qui gagne à être connu, c’est sa ligne directe et anonyme joignable 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 : le 444 767. Ce sont les organisateurs qui auront gagné si ce quizz permet de faire mieux connaître ce numéro au plus large panel de la population possible. 

    F.C. 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete