Un repas de fête pour les malades polynésiens en métropole

    lundi 15 décembre 2014

    Loin du fenua et des siens, le séjour en France des malades polynésiens est souvent difficile. C’est pourquoi la CPS et l’association A Tauturu Ia Na se sont unies cette année encore pour offrir un repas de Noël tinito à près d’une centaine de nos feti’i en traitement à Paris ou en région parisienne. Un petit rayon de soleil à l’occasion des fêtes de fin d’année qui permet d’oublier la distance en se sentant comme chez soi, le temps d’un repas.
    C’est le Village Tao Tao, restaurant chinois réputé non loin de la place d’Italie, qui n’a pas démérité avec un déjeuner traditionnel complet, tandis que côté ambiance, cinq musiciens accompagnés de chanteurs et danseuses bénévoles ont revisité le répertoire des tubes polynésiens éternels.
    Plusieurs membres de la CPS, en mission en métropole, dont Daniel Palacz, administrateur, Patrick Yieng Kow et Michel Ruiz, étaient présents autour de Maeva Serre, directrice de l’antenne de Paris. De son côté, Denise Teihotaata, présidente de A Tauturu Ia Na Paris, s’était entourée de sa douzaine de collaboratrices bénévoles qui assurent en permanence et sur le terrain le contact et les démarches pour les malades.
    Pour Maeva Serre, le bilan 2014 montre que, si le nombre d’évasanés a sensiblement diminué depuis 2009 (626 malades), il n’en reste pas moins que 355 ont encore été pris en charge cette année, dont 80 enfants. Quelque 288 ont été soignés à Paris et 77 en province, ce qui par ailleurs pose le problème d’assurer la liaison avec les malades souvent très dispersés. La cardiologie reste majoritaire (87 cas) et sur 60 patients en attente de greffe, 28 ont été traités.
    Compte tenu de leurs faibles moyens, aussi bien la CPS que A Tauturu Ia Na s’efforcent avec succès de maintenir la même qualité de prestation vis-à-vis des malades et de leurs accompagnants (278 recensés en novembre).
    Ce repas de Noël n’est donc pas seulement une petite fête, mais aussi un moment de rappeler que la mission a été bien remplie.

    De notre correspondant à Paris Ph. Binet

     

    Heifara 2014-12-15 18:34:00
    Sans critique aucune, mauru"uru à toutes et à tous pour que nos malades de Polynésie profitent d''un peu de chaleur loin des familles et du Fenua. Ia maitaì i teie Noera e te matahi 2015.
    Tehiva 2014-12-15 11:38:00
    Petite précision, maururu aussi aux employés et les employeurs de la Polynésie française qui cotisent à la CPS pour pouvoir financer les repas et les soins en Métropole. Je ne suis pas en train de critiquer l'action, non au contraire j'en suis heureux. Mais pour contextualiser il faut préciser les choses et les personnes.
    Bonnes Fêtes de Fin d'Année
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete