Un sentier royal pour la rivière Maroto

    mardi 20 octobre 2015

     En formation depuis mai dernier, les futurs guides de randonnée découvrent l’aménagement de sentiers cœur de l’île, au Fare Hape.
    Les stagiaires font leur pratique sur le chemin qui mène à la cascade de la Maroto. C’est la dernière ligne droite avant les examens et le stage de qualification en novembre.

    Le mois prochain ils vont entrer en phase d’examen final. En attendant, ils déplacent des montagnes. La quinzaine de stagiaires en formation préparatoire au brevet polynésien d’animateur – option de guide de randonnée pédestre – (organisée par l’IJSPF) sont de retour au Fare Hape pour un des derniers modules, intitulé “Aménagement de sentiers”. Avec leurs formateurs, Hiro Damide et Pascal Adams, les futurs guides professionnels ont découvert un aspect, peut-être méconnu, de leur futur métier : l’aménagement.
    On ne parle pas des traces que laissent davantage les chasseurs, mais de véritables chemins de randonnée sécurisés, presque confortables. Il faut dire que les novices sont en entre des mains expertes.

    À la force des bras

    Hiro, qui fait partie de la promotion de guides de 1997, est guide à Moorea et aménageur de sentiers, et son comparse, Pascal est agent du service jeunesse et sports sur l’île sœur également, et on lui doit les chemins du raid Painapo.
    Pour mettre en pratique ces savoirs, les stagiaires ont repris en main le sentier de la cascade de la Maroto, que leurs aînés avaient créé lors de la dernière formation, il y a plusieurs années. Le temps, la nature, et surtout la pluie ont fait leur œuvre de démolition et le sentier qui descend vers la rivière était devenu difficile.
    Les glissades de randonneurs n’étaient pas rares. Mais, c’était avant que les guides en formation y mettent toute leur énergie. Et c’est un véritable travail de forçat qu’ils ont déjà réalisé la semaine dernière. Tandis qu’un groupe s’est occupé de défricher le chemin et de l’élargir, une autre équipe a redessiné les lacets du parcours pour qu’ils soient moins raides. Ils ont créé de nouvelles marches avec des rondins de bois et des pierres qu’il a fallu remonter de la rivière.
    Le long du cours d’eau, d’autres stagiaires ont comblé les passages boueux, repositionné les chemins galets, renforcer les berges… Le tout à la force des bras. À quelques jours de l’inauguration, le sentier de 600 mètres est tout simplement royal. Et au bout, la récompense pour les marcheurs reste à venir. La cascade d’une quarantaine de mètres seulement et son bain turquoise ont quelque chose de magique. Après une ultime semaine où il sera question de prévention, secours et protection de l’environnement, les stagiaires entreront en examen avant le stage de qualification haute randonnée. L’aventure avait commencé le 11 mai.

    JLM

    Lire plus dans La Dépêche de Tahiti ou au feuilletage numérique

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete