Un site 100% polynésien pour trouver du travail

mercredi 1 octobre 2014

“Connecter l’offre et la recherche d’emploi”. C’est l’objectif que s’est fixé Vaitemanu Coudert, en lançant son nouveau site Internet, qu’il préfère qualifier de réseau social : Whozzin. Entièrement développé en Polynésie française, le nouvel outil destiné à la recherche d’emploi s’appuie beaucoup sur Hotspot, le précédent site lancé par Vaitemanu Coudert avec son entreprise, Websight. L’entrepreneur avait remarqué que beaucoup d’internautes utilisaient la partie commentaires des pages de présentation des entreprises de cet annuaire des professionnels polynésiens pour faire des demandes de stage, déposer un CV… “C’est de là que m’est venue l’idée de créer un site dédié à l’emploi, pour que ce soit plus mis en valeur et que cela ait plus de chance de fonctionner”, explique Vaitemanu Coudert.
Tel qu’il est présenté, le réseau social est un habile mariage des sites déjà très connus comme LinkedIn, Viadeo, et DoYouBuzz. Les demandeurs d’emploi peuvent générer leur CV en ligne, prospecter parmi les offres d’emploi présentes sur le site, postuler directement ou bien enregistrer certaines annonces dans ses favoris pour éventuellement déposer une candidature plus tard. Le CV en ligne peut être complété par des justificatifs de diplômes, et partagé par courriel ou sur les autres réseaux sociaux.
Les employeurs ont aussi un profil à compléter pour publier des offres. Une fois inscrits, ils peuvent parcourir les CV disponibles, les enregistrer dans leurs favoris et contacter les demandeurs d’emploi via la messagerie du site Internet. Par ailleurs, les développeurs de Whozzin ont décroché un partenariat avec le Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle (Sefi), qui leur permet de mettre ses offres  sur le réseau social.

Avant-première hier

Depuis hier soir, ils sont 2 700 à pouvoir découvrir ce nouvel outil en avant-première, pour s’être pré-inscrit ces dernières semaines. Le site sera rendu accessible à tous demain, à l’occasion du Forum de l’emploi, à Arue. Toutes les fonctionnalités offertes pour le moment sont gratuites, mais l’équipe de Whozzin travaille déjà à améliorer, à compléter son offre, en proposant des services payants : un  générateur de CV sous format .word ou .pdf, une application mobile, ou encore la possibilité de constituer des portfolios pour un CV complet.
À terme, les entreprises pourront aussi déléguer une partie de leur recherche de candidats, en recourant à un service d’alerte : quand un profil correspondra à leur recherche, elles seront prévenues immédiatement. Les prix ne sont pas encore arrêtés, mais ils devraient se situer autour de 5 000 Fcfp par trimestre pour les demandeurs, et des offres premium devraient être proposées aux employeurs pour 30 000 à 45 000 Fcfp par an. “Le modèle économique du site est fondé sur les entreprises. En échange de leur soutien, on s’engage à les mettre en avant sur le réseau social, via des bannières, par exemple”, explique Vaitemanu Coudert. Ce dernier espère d’ailleurs que d’autres sponsors le rejoindront pour pouvoir développer davantage ce projet, financé aujourd’hui uniquement sur fonds propres.
L’équipe de Whozzin table sur 7 000 à 10 000 inscriptions sur un an, et si le public du fenua est le premier ciblé, elle voit déjà plus loin : “Des Calédoniens sont déjà intéressés par notre concept, on est en négociation. Le site n’est pas destiné à être localisé, et puis il y a déjà beaucoup de liens entre les deux territoires”, indique Vaitemanu Coudert.

EL

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete