Un tane part à Nuutania après avoir brûlé sa femme

vendredi 6 mars 2015

Après le sordide fait divers intervenu lundi dernier, à l’issue duquel un homme s’est suicidé après avoir très grièvement blessé sa compagne au couteau puis mis le feu à sa maison, c’est un nouveau drame conjugal qui s’est produit jeudi soir, vers 18 heures, dans un fare du quartier Ahonu à Mahina. Un homme de 51 ans a été interpellé peu de temps après l’agression pour avoir manqué de tuer sa femme de 52 ans en l’immolant par le feu. La malheureuse se trouve dans un état critique à l’hôpital, son pronostic vital est engagé.

Selon les premiers témoignages recueillis par les enquêteurs de la gendarmerie, le quinquagénaire, complètement ivre, s’est disputé avec sa compagne avant de l’asperger avec du pétrole, puis de lui mettre le feu pour la transformer en torche humaine sur la terrasse du fare. Brulée vive, la vahine, était toujours en vie hier, mais dans un état critique aux urgences de l’hôpital de Taaone à Pirae, où elle été conduite peu de temps après le drame par les secours.
 

Le tane connu pour de petits délits routiers

 

Une information judiciaire pour tentative de meurtre avec acte de barbarie a été ouverte par le parquet de Papeete. L’origine de cette dispute de couple sur fond d’alcool et pourquoi la situation a dégénéré de la sorte restent encore à établir. C’est la sœur de la victime, présente au moment des faits et témoin de l’altercation, qui a prévenu les services de secours et la gendarmerie jeudi soir. La victime, brûlée sur plus de 50 % du corps, pourrait être évasanée en Nouvelle-Zélande, comme la plupart des grands brûlés de Polynésie française. Elle a malgré tout pu être entendue par les enquêteurs.

Son tane, lui, a été déféré au parquet hier en fin d’après-midi à l’issue de sa garde à vue à la gendarmerie. Il a finalement été mis en examen pour destruction du fare et aspersion de pétrole sur sa femme. Le procureur de la République a requis et obtenu son placement en détention provisoire. Le suspect n’était connu jusque-là de la justice que pour des délits, routiers notamment, liés à sa consommation d’alcool.

RP

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete