Une couronne de fleurs géante en hommage aux victimes du 13-Novembre

    lundi 16 novembre 2015

    Hier après midi, un grand rassemblement en hommage aux victimes parisiennes et à leurs familles a été organisé
    avenue Pouvana’a, à l’initiative du collectif Tamari’i Hauti.  Près d’un millier de personnes, selon les organisateurs et la police, se sont réunies pour réaliser ensemble une couronne de fleurs géante.  L’émotion était palpable chez tous les participants qu’ils soient polynésiens, popa’a, qu’ils aient de la famille en France ou non. Tous, hier, étaient “parisiens”.

    L’émotion était palpable hier après-midi, lors du grand rassemblement, organisé par le collectif Tamari’i Hauti, en hommage aux victimes des attentats parisiens du 13-Novembre.
    Popa’a, Polynésiens, jeunes, vieux, personnalités politiques, anonymes, artistes… près d’un millier de personnes se sont réunis place Tarahoi, pour participer à la réalisation d’une grande couronne de fleurs. Ensemble, ils ont marché en silence vers l’avenue Pouvana’a pour déposer cette couronne géante autour du monument aux morts, devant le haut-commissariat.
    “Il fallait qu’on organise quelque chose. On a organisé tout un tas d’événements, cette année, contre la violence, pour Charlie…  Mais, il fallait qu’on marque le coup à la polynésienne, cette fois-ci. C’est pour cela qu’on a voulu faire une couronne de tiare géante. Je ne savais pas quelle taille elle allait faire. J’attendais 30 personnes à ce rassemblement, mais je m’étais préparé pour 1 000. Pour être honnête, je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde”, a affirmé, ému, Taimana Elacott, membre du collectif Tamari’i Hauti.
    Hier, tout le monde était “parisien”, sur l’avenue Pouvana’a. Certains avaient même fait le déplacement depuis Moorea, pour participer à l’événement.
    Deux cents mètres de corde avaient été prévus pour rassembler tous les participants, mais finalement la corde s’est avérée trop petite face à la foule venue nombreuse. La majorité des gens avait revêtu les couleurs de la France, en hommage à Paris. Plusieurs artistes, comme les groupes Pepena, Natural Jam, Verua et Milky Way ont tenu à marquer leur soutien en entonnant durant toute la cérémonie des chants d’amour et de paix. Hier, les Polynésiens ont fait preuve d’un bel élan de solidarité.

    É.P.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete