Une flotte contre la montée des eaux

    jeudi 7 mai 2015

    Une douzaine de bateaux fait actuellement un tour du monde à la voile qui durera deux ans, organisé par Jimmy Cornell.
    Participants au rallye Blue Planet Odyssey, ils profitent de leur voyage pour mettre en place des programmes scientifiques, avec l’Unesco notamment. “Nous avons organisé ce rallye pour sensibiliser les gens au changement climatique, explique Jimmy Cornell, directeur de la société Cornell Sailing, organisatrice de la Blue Planet Odyssey. Nous sommes sponsorisés par l’Unesco, parce que nous participons à un projet de recherche scientifique pendant le rallye. Nous devrons disposer en mer des balises océanographiques dans le cadre d’un programme scientifique. Ce sont des dispositifs automatiques. Pour l’instant, nous avons déposé vingt balises, flottantes ou plongeantes, jusqu’à 1 000 ou 2 000 mètres de profondeur. Les données sont ensuite transmises par voie satellite aux universités et aux instituts de recherche.”
    Parmi les marins, Klaudia Harlow, une Slovaque immigrée aux États-Unis, et son mari découvrent le monde, pour mieux éduquer leurs deux enfants. “Il n’y a pas beaucoup d’enfants qui vivent cela et quelle meilleure école que de leur permettre de voyager, rencontrer des gens, de nouvelles cultures”, dit Klaudia. Surtout que le projet Blue Planet Odyssey, auquel la famille Harlow participe, est doté d’une véritable vocation, si ce n’est humanitaire, au moins humaniste.

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de jeudi 7 mai ou sur notre feuilletage numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete