Une maternité marquisienne aux petits soins pour ses patients

    vendredi 3 octobre 2014

    L’hôpital de Taiohae est doté d’une maternité très bien équipée où viennent accoucher les femmes de l’archipel. Chaque année, une cinquantaine de bébés y voient le jour.  Les deux sages-femmes de la maternité donnent désormais aux futures mamans des cours de préparation à l’accouchement.

    L’archipel des Marquises  ne compte qu’un seul  hôpital et par conséquent  qu’une maternité, située dans  le village de Taiohae à Nuku  Hiva.  Deux sages-femmes, Clémence  Lewik et Inès Matmar, sont en  charge de cette unité, qui voit  naître chaque année une cinquantaine  de bébés marquisiens.  “Nous accouchons principalement  les femmes du nord de  l’archipel, explique Clémence.  Les futures mamans de Ua Pou,  Ua Huka et bien sûr de Nuku  Hiva, mais aussi parfois de Fatu  Hiva au sud, alors que celles de  Hiva Oa et Tahuata se rendent  plus volontiers sur Tahiti. C’est  d’ailleurs un peu dommage car  nous avons ici tout ce qu’il faut  pour les accueillir dans de bonnes  conditions.”  En règle générale, les femmes  enceintes résidentes de Taiohae  se présentent à l’hôpital le jour  de leur accouchement, celles  des vallées éloignées de Nuku  Hiva arrivent quinze jours avant  le terme. Celles des autres îles  sont accueillies et logées à la  maternité marquisienne au début  du neuvième mois de grossesse,  soit près d’un mois avant la date  de l’accouchement.  Échanges privilégiés  Même si la situation géographique  de l’hôpital est particulièrement  optimale – à deux pas  d’une plage de sable blanc et à  proximité de la poste, de la mairie  et des principaux commerces  du village de Taiohae – les sagefemme  de Nuku Hiva s’efforcent  de rendre le séjour des futures  mamans le plus agréable possible.  C’est ainsi que récemment,  Clémence et Inès ont mis en  place des cours de préparation  à l’accouchement.  “Lors de ces séances, précise  Inès, nous effectuons une visite  complète de la maternité et de  la salle d’accouchement à l’intention  des futures mamans.  Nous présentons aux femmes  enceintes les phénomènes obstétricaux  qui vont amener à la  naissance de l’enfant. Nous leur  expliquons de façon ludique,  notamment à l’aide de mimes,  les exercices de respiration. Ceci  permet de détendre les futures  mamans et de les rassurer et  d’anticiper le jour J.”.  Les cours de préparation à l’accouchement,  qui ont désormais  lieu deux fois par mois, sont également  des moments privilégiés  pendant lesquels les femmes  dont c’est la première grossesse  échangent avec celles qui ont  déjà eu un voire plusieurs  enfants.

    De notre correspondante  Marie Edragas 

    Lire aussi les témoignages dans l’édition de ce vendredi 3 octobre

    tahia 2014-10-05 09:18:00
    A Papeete, plus de confort, vrais chambres , de l'eau chaude, plus de sécurité et équipe de spécialistes...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete