Une météorite à l’origine du grand “boum” de dimanche dernier

    mardi 3 novembre 2015

    Un grand boum à Tahiti et la Toile s’affole. Dimanche dernier, à précisément 17 h 48, une détonation a retenti aux quatre coins de Tahiti. Aussitôt, la population s’est alarmée au sujet de l’origine de cette déflagration. Hier matin, le laboratoire de géophysique de Pamatai a levé le voile quant à ce mystérieux “boum”.
    Il s’agissait en réalité de l’entrée dans l’atmosphère d’une météorite. Celle-ci s’est désintégrée à une altitude de 21 km au-dessus de l’océan, à 7 km environ à l’est de Tautira, à la Presqu’île.
    Sa désintégration a produit la formation d’une onde de choc et s’est accompagnée de la génération d’infrasons, d’où l’explosion entendue par de nombreux habitants. Dominique Reymond, directeur du laboratoire de géophysique, explique : “Nous disposons d’un réseau de capteurs infrasoniques à Taravao. Ce sont des capteurs qui détectent les variations de pression dans l’atmosphère. Nous avons cinq capteurs qui ont très bien enregistré de forts signaux à caractère explosif. L’analyse des temps d’arrivée de la forme d’onde sur les différents capteurs nous permet de remonter à la localisation de l’explosion qui se situe à l’Est de la Presqu’île. Et nous pouvons quasiment affirmer qu’il s’agit d’une météorite.”

    Les données comparées avec celles de 2000

    Si le doute est levé, en revanche, le laboratoire ne peut actuellement fournir plus d’information quant à cette météorite. Le laboratoire travaille d’arrache-pied pour analyser les données à sa disposition.
    “Nous allons analyser les données que nous avons et voir quel était le volume de cette météorite. Pour l’instant, nous n’avons pas eu le temps d’étudier tout cela.
    C’est assez compliqué et cela demande beaucoup de temps. Il nous faudra comparer les signaux dont on dispose à ceux de la météorite de 2000. Ce que l’on sait, c’est que le diamètre de la météorite de 2000 avait été estimé à 4 ou 5 mètres.
    Cette météorite avait par ailleurs été observée par un pilote d’Air New Zealand, alors qu’il était en phase d’approche de Tahiti. Nous allons donc comparer avec les données de 2000 et nous pourrons avoir une estimation du volume, de la taille ou encore de l’énergie dégagée par la météorite”, souligne-t-on du côté de Pamatai.
    Si ce genre d’événement reste rare, il n’est pas exceptionnel. En effet, le 29 décembre 2000, une météorite avait déjà été observée et entendue par beaucoup d’habitants à Tahiti.
    Elle avait également été enregistrée par le réseau infrasonique de Taravao. Et premier constat, elle s’était désagrégée à la même altitude, toujours au-dessus de l’océan. De quoi rassurer certains sur d’éventuels débris de météorite. “Il faut rassurer la population, il n’y a pas de débris. La météorite se désintègre et il y a vraiment des tout petits fragments qui en réchappent. Et là, vu que l’explosion s’est produite au-dessus de la mer, il n’y a aucune chance que l’on trouve quelque chose. Ces phénomènes sont exceptionnels et la probabilité de météorite au-dessus de Tahiti est relativement faible. Il n’y a pas de raisons de s’inquiéter, surtout qu’elles se désintègrent en haute altitude”, conclut Dominique Reymond.

    Je.H.

    Evelyne FOUILLOUX 2015-11-03 22:27:00
    un article qui va vous intéressé à tous les deux. Bisous. FRED
    lebororo 2015-11-03 12:13:00
    Les petites sont désintégrées... ☺
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete