Une pétition et un recours contre la vente d’alcool à Teva i Uta

mardi 23 septembre 2014

L’ancien maire de Teva i Uta voit rouge. Suite à l’autorisation de vente d’alcool dans les deux communes associées que sont Mataiea et Papeari, qui s’appuie sur un arrêté du 2 septembre du nouveau maire Tearii Alpha, Tina Cross monte au créneau.
Trois jours après que les premiers clients aient pu acheter des bières et autres boissons alcoolisées dans la commune, elle se fend d’un communiqué dans lequel elle indique avoir saisi le ministre de la Relance économique pour qu’il interdise au magasin Ah Yin ce commerce. L’ancienne édile s’en explique. D’abord, le délai de recours de trois mois contre l’arrêté n’aurait pas été respecté, souligne-t-elle. D’ailleurs, elle compte demander l’annulation de l’arrêté d’autorisation au tribunal administratif. Enfin, Valentina Cross annonce qu’elle lance une “pétition citoyenne” pour solliciter du maire qu’il organise un référendum au sein de la population de la commune pour qu’elle se prononce sur le sujet. “Nous n’avons pas été élus pour défendre les intérêts privés très lucratifs du lobby de l’alcool, responsable de la majorité des drames de la route, des violences conjugales et familiales, de l’appauvrissement des familles”, affirme-t-elle.
 
La fin d’une tradition
 

Surtout, l’ancienne maire, désormais élue de l’opposition au sein du conseil municipal, ne digère pas que la tradition de la commune soit brisée. Depuis près d’une soixantaine d’années, en effet, aucun des magasins implantés à Teva i Uta — ils sont cinq actuellement — n’avait jamais vendu d’alcool. Les habitants, s’ils voulaient s’approvisionner, devaient donc aller dans les communes voisines, ou avoir recours au marché noir…
Jusqu’au jour où un des commerces a décidé de demander une licence. Pour lui couper l’herbe sous le pied, l’ancien maire Valentina Cross avait alors pris un arrêté d’interdiction de vente d’alcool en août 2003. Un arrêté attaqué par le magasin concerné et par la Brasserie de Tahiti au tribunal administratif qui leur donnait raison en juin dernier. En août, se rangeant à cette décision, le maire Tearii Alpha prenait un arrêté autorisant la vente d’alcool dans la commune, publié le 2 septembre dernier au Journal officiel.

 YR

moi et nous 2014-09-24 14:31:00
Liberté,égalité,fraternité. Si Mme Cross préfère la vente d'alcool au noir comme en son temps et jadis signé sa pétition. N'ayant plus de cheval de bataille elle vient à l'encontre de la décision de justice, peut-être elle pourra payer un avocat pour la commune qui c'est?
Pour notre part évoluons restant plus à l'age de pierre (le seul truc consommons avec modération)
moi 2014-09-23 20:04:00
Elle délire la madame CRoss.
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete