Va’a – 650 athlètes attendus aux Championnats du monde

    vendredi 27 janvier 2017

    va'a championnat monde

    Abel Temarii a ouvert la conférence de presse en tant qu’adjoint au maire de Pirae chargé de la jeunesse. (© Jean-Marc Monnier/LDT)

     

    La première édition des Championnats du monde de va’a marathon démarrera dans 150 jours. 650 athlètes issus de 34 pays, dont douze d’Océanie, seront réunis du mardi 27 au dimanche 30 juin à Pirae.  Les sélectives se dérouleront mi-avril, et 17 titres de champion du monde seront en jeu dont cinq en parava’a.

     

    Le comité organisateur local (COL) des Championnats du monde de va’a Marathon 2017 avait convié la presse hier matin à la mairie de Pirae. Il s’agissait de faire le point à 150 jours du démarrage de l’événement. Les choses s’annoncent bien puisqu’un total de 650 athlètes ont déjà confirmé leur participation.

    Ils viendront de plusieurs pays, 34 au total, dont douze d’Océanie. Un chiffre encourageant lorsque l’on sait que les précédents Mondiaux de vitesse en Australie n’en avaient réuni “que” 24 l’an dernier.

    “Auparavant, les Championnats du monde de va’a ne concernaient que les courses de vitesse, alors que dans le monde entier, 80 % des courses de va’a sont des marathons. Alors nous avons proposé à la Fédération internationale de va’a (FIV) d’organiser un Championnat du monde de marathon car cela correspond à l’évolution du va’a au niveau international. Nous avons eu l’autorisation, et avons proposé de l’organiser ici chez nous à Tahiti, un an avant les Championnats du monde de vitesse prévus en 2018”, explique Jean Chicou, le président du COL.

    L’engouement pour ce nouvel événement, plus en adéquation avec la pratique du va’a sur de longues distances, a été immédiat et les inscriptions se sont multipliées ces derniers mois. Il faut dire que le COL a multiplié les actions à l’international pour promouvoir la première édition de ces Mondiaux de marathon. Avec en prime des offres alléchantes pour les rameurs.

     

    Plus de 2 000 athlètes attendus en 2018

     

    “On va s’occuper des athlètes et nous leur avons proposé des packages pendant toute la durée du séjour avec des coûts moindres comparés aux précédents Championnats du monde”, ajoute Jean Chicou. Rodolphe Apuarii, président de la Fédération tahitienne de va’a (FTV), s’est pour sa part arrangé pour que le calendrier fédéral soit établi en parfaite adéquation avec ces Championnats du monde.

    “Il y aura le Te Aito quelques jours avant et les courses du Heiva juste après, de manière à ce que les rameurs étrangers puissent également y participer ou y assister”, indique “Dito”. Le président de la FTV a également donné les dates des sélectives qui auront lieu durant le long week-end de Pâques pour retenir les équipages locaux.

    Au total, ce sont 17 titres de champion du monde qui seront en jeu dont cinq en parava’a, les critères de sélection étant en cours de finalisation avec la Fédération polynésienne de sports adaptés et handisports. Quant au site de Aorai Tini Hau d’où partiront et arriveront les courses de V1 et de V6, il sera en travaux à partir du 1er mars et devra être fin prêt pour la cérémonie d’ouverture prévue le dimanche 25 juin.

    “2017 sera une bonne répétition en prévision des Championnats du monde de vitesse où plus de 2 000 athlètes sont attendus en 2018”, conclut Jean Chicou.

    Outre l’aspect purement sportif, ces Mondiaux 2017 et 2018 comprennent aussi un aspect social, culturel et festif, avec, par exemple, des concerts prévus tous les soirs sur le site lors des cérémonies de remises de prix.

     

    Jean-Marc Monnier

     

    Capture d’écran 2017-01-27 à 10.01.17

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

    Capture d’écran 2017-01-27 à 10.01.24

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete