Va’a – Coco Beach WTT 2016 (5e édition)

    mardi 26 juillet 2016

    À la passe de Vaiare, le combat était déjà engagé entre les ténors de la discipline. (Photo : Philippe Vinckier)

    À la passe de Vaiare, le combat était déjà engagé entre les ténors de la discipline. (Photo : Philippe Vinckier)


    Hiromana, Kevin et Rete, le trio magique

     

    Pour sa cinquième édition, la Coco Beach Fun Race, organisée par le club de Moorea I Mua Nui, en association avec Vatea Quesnot du Coco Beach, a une fois de plus créé l’événement sur l’île soeur. De plus, avec l’intégration de la Waterman Tahiti Tour organisée par Stéphane Lambert, le public a eu droit a du pur plaisir.

    Samedi, les courses de va’a et kayak prenaient leurs départs de Vaiare tandis que les concurrents de stand up paddle partaient de Maharepa. Le lendemain, le combo du WTT 2016 s’est élancé au départ de la plage Maretto pour une arrivée au Coco Beach.

     

    Des conditions extrêmes

     

    Comme toutes les précédentes éditions, le départ de Vaiare a été donné à 10 heures pour les V1 et les kayaks et à 10 h 30 de Maharepa pour les paddleurs. Les conditions en mer se sont avérées très dures. Le passage de la pointe de Temae a été plus que difficile.

    Les premiers ont été les plus chanceux car, après la première heure de course, le vent a forci sérieusement et le passage de la pointe est devenu encore plus compliqué avec de nombreux chavirages à la clé, même parmi les ténors de la discipline.

    Passé cette difficulté majeure, les concurrents ont pu surfer jusqu’à la ligne d’arrivée avec des conditions toujours extrêmes à cause du vent. Le matériel a été mis à rude épreuve. Il y a eu de la casse, mais aucun blessé n’a été à déplorer. C’est à la force des bras que la Coco Beach WTT 2016 s’est gagnée.

     

    En Kayak, le record est tombé

     

    Au regard des conditions météo, les kayakistes ont eu un avantage certain et sont parvenus à rattraper les paddleurs partis de Maharepa. À l’arrivée, c’est Hiromana Florès qui s’est imposé en 1 h 42’ 34” en kayak expert.

    Dès le départ, Hiromana a pris le large et n’a jamais été réellement inquiété par ses adversaires. Il signe une troisième victoire consécutive, battant non seulement son propre record de l’année dernière mais aussi celui de l’épreuve établie en 2012 par Éric Deane (1 h 45’ 57”).

    En deuxième position, on retrouve Moehau Pai (1 h 46’ 18”) qui s’est imposé pour quelques secondes sur Teva Mooria (1 h 46’ 22”). Du côté des va’a, Kevin Céran-Jérusalémy a gagné sur le fil en 1 h 55’ 22” devant Steeve Teihotaata (1 h 56’ 08”), Kyle Taraufau complétant le podium en 1 h 59’ 16”.

    Chez les paddleurs, Rete Ebb n’a pas laissé échapper la victoire. Il s’est imposé devant Tamorua Cowan et Niuhiti Buillard. L’après-midi, les concurrents inscrits dans les épreuves de la Waterman Tahiti Tour, ont courageusement remis le couvert pour le combo.

    Dimanche, les watermen se sont à nouveau retrouvés sur la plage Maretto à Opunohu. Après un tour en paddle de la baie, ils ont pris le départ aux environs de 10 heures pour l’épreuve de prone. Dans l’après-midi, les épreuves de natation ont pris le relais.

    Encore une fois, la Coco Beach WTT 2016 a tenu ses promesses malgré des conditions difficiles. Événement incontournable du monde de la glisse, elle fait vibrer chaque année les habitants de Moorea. Outre l’aspect sportif,  il ne faut pas négliger l’aspect économique de l’événement qui apporte une véritable bouffée d’oxygène pour l’ensemble des petits commerces de Haapiti.

     

    Philippe Vinckier

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete