Va’a – Coupe de l’environnement Daniel-Holman : Shell Va’a et Team Tupuai prennent le large

    lundi 25 avril 2016

    Shell Va’a en club d’entreprises avec le meilleur temps de la course et Team Tupuai en club civils, se sont imposés face à une troupe
    d’une soixantaine de va’a, samedi matin, sur le circuit traditionnel entre Taaone et le motu Martin.

    Si les esprits commencent à être franchement tournés vers les prochains Championnats du monde et que les courses V1 prennent petit à petit le pas sur les rassemblements d’équipes, il est encore quelques grands rendez-vous que les clubs apprécient. La Coupe de l’environnement fait sans aucun doute partie de ces courses qui sont prisées et qui réunissent un certain nombre de clubs, y compris les clubs d’entreprises. Samedi matin donc, alors que le temps semblait être au beau fixe, une petite soixantaine d’embarcations se présentaient sur la plage de Taaone. Cette Coupe de l’environnement revêtait un caractère particulier puisque le président de l’association Enviropol Va’a tenait à s’exprimer pour annoncer le changement de dénomination de l’événement. En effet, après le décès d’un de leurs membres très actifs, la Coupe s’appellera désormais du nom de Daniel-Holman.

    Si notre décompte s’élevait à 60 va’a aux abords de la plage, celui, officiel, des organisateurs n’affichait que 56 va’a. Il était donc évident que quelques-uns s’étaient immiscés dans le peloton sans avoir satisfait aux exigences de l’inscription ! Et ces “squatters” n’allaient pas hésiter à franchir la ligne d’arrivée ! Ils compliquaient ainsi lourdement la tâche des officiels au moment de délivrer le classement final (voir encadré).

    Faux départ et horizon menaçante

    Peu avant 9 heures, tous les va’a étaient donc alignés, peperu sur la plage. La position étant un peu inconfortable bien que les vagues ne soient pas trop cassantes, on n’attendait qu’une seule chose : pouvoir partir au plus vite. Et comme d’habitude, certains allaient déclencher le départ sans que le speaker ne l’ait annoncé ! Il aura donc fallu rappeler tout le monde pour procéder cette fois-ci au départ officiel…

    En peu de temps, les favoris pointaient le bout de leur nez avec notamment Shell Va’a qui avait décidé de s’engager en clubs entreprises et civils. Mais devant les va’a jaune et rouge, le Team Tupuai confirmait encore les bonnes impressions qu’il avait laissées depuis ce début de saison. Le peloton descendait vers la Pointe Vénus et du côté du motu Martin qui devait être contourné avant d’effectuer le trajet retour, un ciel totalement noir laissait prévoir un déluge à venir. Les piroguiers n’allaient pas y échapper et surtout celles (Manu Ura Paea, unique équipage féminin, NDLR) et ceux qui formaient la queue du peloton.

    Juste derrière Team Tupuai et Shell Va’a, on retrouvait, à hauteur du chenal de la Pointe Vénus, le premier équipage junior de Moua Tamaiti no Papara et Paddling Connection. Le retour allait donc s’engager avec encore du suspense. Le tour du motu Martin et le kilomètre derrière le récif de la pointe de Mahina étaient totalement angoissants, une pluie diluvienne s’abattant sur la mer et bouchant toute visibilité. Mais nos piroguiers en ont vu d’autres ! Ils allaient donc tous s’extirper de ce mauvais temps pour rentrer sur Taaone sans le moindre incident.

    À chacun sa victoire

    Lors du trajet retour, la bataille s’engageait entre les deux leaders et finissait par bénéficier à Shell Va’a qui, avec son équipe d’entreprise constituée de Kevin Céran-Jérusalémy et ses copains habituels, coupait la ligne d’arrivée en vainqueur. Les deux autres marches du podium entreprises étaient remportées par Enviropol Va’a et Interoute A. Le Team Tupuai prenait le second chrono mais aussi la victoire des clubs civils devant l’autre formation de Shell Va’a et Paddling Connection.

    En junior, la domination de Moua Tamaiti no Papara était sans partage avec ses deux équipages aux deux premières places, la troisième marche du podium étant remportée par Arue Va’a. En vétéran enfin, les “anciens” de Tohivea Va’a de Moorea prenaient assez largement le meilleur sur Toa Tai Va’a et Moua Tamaiti no Papara. Quant à l’unique va’a féminin, Manu Ura Paea, qui effectuait le même parcours que les hommes, il finissait en 2 h 10’ en compagnie des vétérans de Air Tahiti Nui Va’a.
    Si la semaine prochaine on retrouvera les va’a ho’e, il faudra attendre le 28 mai pour s’engager de nouveau en V6 avec le Trophée de l’Amiral.

    Gérard Verdet

    Sortez les sans-gêne !

    Les organisateurs des courses de va’a font de plus en plus souvent le constat qu’un certain nombre d’équipages (ou d’individuels) se permettent d’intégrer les courses sans avoir payé les droits d’inscriptions. Ils bénéficient ainsi d’une sortie en mer protégée par des bateaux d’assistance que les organisateurs paient, se permettent même de prendre le départ dans le groupe et de franchir la ligne d’arrivée pour prendre leur propre temps. Le malheur est que souvent, ils gênent l’évolution des compétiteurs officiels et peuvent fausser le classement final. Ce manque de respect pour le travail des clubs organisateurs qui ont engagé des frais et qui, avec ce type de comportement, risquent tout simplement d’être déficitaires et, par conséquent, de ne plus organiser quoique ce soit, est à bannir au plus vite.
    Si l’on ne peut véritablement prendre de sanction à l’heure actuelle, la fédération de va’a compte bien, au plus vite, modifier son règlement intérieur afin que les clubs des fautifs soient lourdement pénalisés. Mais avant tout, ne serait-il pas important messieurs d’éveiller votre conscience et de ne plus agir ainsi ?

    Classements

    • Entreprises
    1. Shell Va’a     1 h 28’ 50”
    2. Enviropol Va’a     1 h 30’ 52”
    3. Interoute A     1 h 33’ 29”
    4. Air Tahiti Va’a     1 h 37’ 46”
    5. Banque de Tahiti     1 h 38’ 47”
    6. Interoute B     1 h 39’ 07”
    7. Brasserie de Tahiti B     1 h 41’ 26”
    8. Mairie de Pirae     1 h 50’ 04”
    9. Brasserie de Tahiti A     1 h 53’ 33”
    NC : Clouterie de Tahiti
    • Seniors hommes
    1. Team Tupuai     1 h 29’ 14”
    2. Shell Va’a     1 h 30’ 17”
    3. Paddling Connection     1 h 30’ 24”
    4. Mahina Hoe     1 h 31’ 18”
    5. Tamarii Aaro no Arue     1 h 31’ 35”
    6. Pirae Va’a     1 h 34’ 21”
    7. Arue Va’a     1 h 35’ 02”
    8. Enviropol Va’a A     1 h 35’ 52”
    9. Inconnu     1 h 35’ 57”
    10. Te Niu Va’a     1 h 36’ 21”
    11. Enviropol Va’a B     1 h 36’ 43”
    12. Tohivea Va’a     1 h 37’ 39”
    13. Team Afaahiti     1 h 38’ 36” 14. Pihaena Va’a A     1 h 38’ 59”
    15. Mairie de Pirae     1 h 39’ 19”
    16. Pueu Nui Va’a     1 h 40’ 18”
    17. Te Ui Hoe     1 h 40’ 33”
    18. Inconnu     1 h 41’ 03”
    19. Ahu Uraa Va’a A     1 h 41’ 23”

    20. Manu Ura Va’a A     1 h 41’ 43”
    21. Manu Ura Va’a B     1 h 41’ 47”
    22. Team VIP A     1 h 43’ 00”
    23. Pihaena Va’a B     1 h 43’ 05”
    24. Punaauia Va’a     1 h 43’ 14”
    25. Mana Ura Hoe     1 h 43’ 42”
    26. Tamarii Apetahi     1 h 46’ 21”
    27. Uscan Va’a     1 h 49’ 46”
    28. Mata Are Va’a     1 h 51’ 50”
    29. Tuaraa Va’a     1 h 52’ 58”
    30. Team VIP B     1 h 56’ 48”
    31. Ahu Uraa Va’a B     1 h 57’ 13”
    • Juniors hommes
    1. Moua Tamaiti no Papara A     1 h 30’ 07”
    2. Moua Tamiti no Papara B     1 h 36’ 26”
    3. Arue Va’a     1 h 38’ 30”
    4. Ihilani Va’a     1 h 40’ 09”
    5. Pueu Nui Va’a     1 h 40’ 57”
    • Vétérans hommes
    1. Tohivea Va’a     1 h 32’ 51”
    2. Toa Tai Va’a A     1 h 37’ 32”
    3. Moua Tamiti no Papara     1 h 37’ 37”
    4. Toa Tai Va’a B     1 h 40’ 37”
    5. Air Tahiti Nui Va’a B     1 h 40’ 52”
    6. Team Vakaspirit     1 h 44’ 08”
    7. Toahotu Commune     1 h 44’ 22”
    8. Team Afaahiti     1 h 50’ 31”
    9. Air Tahiti Nui Va’a B     2 h 10’ 04”
    NC : Honoura Va’a
    • Dames
    1. Manu Ura Paea     2 h 10’ 00”

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete