Habillage fond de site

VA’A (Eimeo Va’a Race) – Bora Bora s’impose

lundi 20 mai 2019

Top départ de la baie de Paopao à 7 heures tapantes. Photo : Philippe Vinckier/LDT

Top départ de la baie de Paopao à 7 heures tapantes. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

La Eimeo Va’a Race s’est disputée samedi dernier à Moorea avec 41 équipes composées de deux formations de six rameurs et deux remplaçants. Elles étaient en lice dans trois catégories : Piri Teina, Teina et Taurea.

Cette année encore, la Eimeo Va’a Race a tenu toutes ses promesses. Pour cette 18e édition, on comptait quinze équipes en Piri Teina, douze en Teina et quatorze en Taurea. Près de 600 collégiens et lycéens ainsi que leurs accompagnateurs ont fait le déplacement.

Des îles Sous-le-Vent aux Marquises, pratiquement tous les archipels étaient représentés. Cette année, même les
Hawaiiens de Maui, absents l’an passé, étaient de retour sur la ligne de départ redonnant à la course une dimension internationale.

Depuis 2002 l’Union du Sport Scolaire Polynésien (USSP) organise cet événement, à l’initiative de Thibault Cattiau, professeur d’EPS au collège de Paopao, soutenu par de nombreux partenaires institutionnels et privés. Avec des courses marathon de 43,8 km, réservées aux scolaires, cette manifestation est devenue la plus grande course de va’a scolaire au monde.

Cette année encore, les benjamins des différents collèges et les enfants de la PEMS (permanence éducative médicalisée spécialisée, NDLR) ont inauguré la manifestation vendredi. Sous forme de relais, ils ont pu profiter des pirogues toute l’après midi. Dans le même temps, les établissements scolaires effectuaient les réglages de leurs embarcations.

 

Pomare renoue avec le succès

 

Chez les Piri Teina, le collège Teva I Uta s’est imposé en 3 h 40’ 10’’ devant Huahine en 3 h 46’ 18’’ et Paopao en 3 h 53’ 38’’. Chez les Teina, Bora Bora a encore frappé très fort, avec une cinquième victoire consécutive.

L’équipe, qui vient de changer de catégorie passant des Piri Teina à Teina, a remporté toutes les étapes de sa catégorie. Elle a également battu son record personnel de l’année dernière, le faisant passer de 3 h 29’ 54’’ à 3 h 26’ 26’’.

Le lycée de Uturoa (3 h 33’ 46’’) et le L.S.C Taravao (3 h 53’ 03) complètent le podium. Chez les Taurea, le lycée Pomare a renoué avec le succès en détrônant le Taaone qui, depuis trois années, a mené les débats dans cette catégorie. Il s’impose en 2 h 28’ 59’’ suivi du lycée Paul Gauguin (3 h 31’ 46’’) et du lycée de Papara (3 h 32’ 28’’).

À noter la prestation des cousins hawaiiens qui ont pris la huitième place en 3 h 45’ 44’’. Encore une fois, la Eimeo Va’a Race a tenu toutes ses promesses en s’améliorant…

“La course sera reconduite l’année prochaine avec des événements qui s’intègreront à la course”, nous a garanti Thibault Cattiau.

 

Philippe Vinckier

 

• Plus d’informations dans notre édition du jour

 

moo 2 eimeo 2019

Faa’a, en plein effort, a fini en troisième position lors de la première étape. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

moo 3 eimeo 2019

Chavirage de Bora Bora sans conséquence lors du changement d’équipage. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

moo 4 eimeo 2019

À part quelques ama fêlés, il n’y a pas eu de casse cette année. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

moo 5 eimeo 2019

L’équipe hawaiienne de Maui s’est bien battue. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

moo 7 eimeo 2019

Top départ pour la plus longue des étapes au motu de Haapiti. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)

eimeo race moo 6 eimeo 2019 moo 8 eimeo 2019

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete