Va’a – Faati Moorea

    lundi 11 juillet 2016

    Shell Va’a a su résister au superbe retour de EDT Va’a pour signer une onzième victoire dans cette course. (Photo : Thierry Brossard/LDT)

    Shell Va’a a su résister au superbe retour de EDT Va’a pour signer une onzième victoire dans cette course. (Photo : Thierry Brossard/LDT)


    Shell Va’a au bout du suspense

     

    Au terme d’un superbe combat avec EDT Va’a, Shell Va’a remporte son onzième Faati Moorea qui a réuni, samedi, trente va’a dans d’excellentes conditions de course.

     

    Le Faati Mootrea aura offert cette année un spectacle et un suspense encore jamais vus depuis de nombreuses années. En effet, pour cette édition 2016, Shell Va’a et EDT Va’a se sont livrés pendant plus d’une heure, et ce jusqu’à l’arrivée plage du Taaone, à un mano à mano digne d’un film d’Alfred Hitchcock.

    Tout s’est joué dans le dernier kilomètre où finalement le va’a 76 a pris le dessus sur son rival, et ce pour seulement dix secondes.

    Cardiaques s’abstenir sur cette course qui a vu un des grands favoris, Team OPT, contraint de jouer les seconds rôles après avoir explosé son balancier du côté de Ahitia alors qu’il chassait Shell Va’a. Ce fait de course a bien sur fait les affaires des autres poursuivants du leader, à commencer par EDT Va’a, troisième avant de se retrouver principal rival des protégés de Mario Cowan et Roland Teahui.

     

    Team OPT casse

     

    Jusque là Shell Va’a A (avec le retour du guerrier Bruno Tauhiro) avait fait la course en tête jusqu’à Temae, alors que Mou’a Tamaiti No Papara et Paddling Connection étaient sortis en tête à la passe de Taaone avec dans dans leur sillage les outsiders tels que Shell Va’a B, Hinanaurea, Tamarii Aaro No Arue (barré par Manuta Owen), Pirae (en entente avec Team Tupuai).

    Très vite en effet la hiérarchie établie a pris logiquement ses droits. A l’approche de la balise blanche à Temae, on pensait que Team OPT allait rependre Shell Va’a, mais bien au contraire ce sont les Shelliens qui ont fait le break.

    Alors que les conditions étaient difficiles entre Paopao et Atiha, Team OPT a subi le bris de son ama et vu du même coup plusieurs équipages lui passer devant. Le temps de changer son balancier, le grand favori de la course finira quand même à une très honorable neuvième place.

    Nouveau dauphin de Shell Va’a, EDT Va’a s’est alors lancé dans une folle course poursuite, payante puisque les deux va’a se retrouveront au coude à coude pendant plus d’une heure dans un combat d’anthologie.

    Si avant la passe de Papeete, EDT Va’a a semblé prendre une option sur la victoire, Shell Va’a est néanmoins parvenu à reprendre la main à la fin de la digue de la capitale, un avantage décisif d’une dizaine de mètres qui s’avérera décisif, et ce pour quelques dix petites secondes.

    Avec cette victoire Shell Va’a signe sa onzième victoire sur le Faati Moorea devant le vainqueur 2015 qui n’aura rien lâché durant les 100 km du parcours. Belle journée pour Shell Va’a puisque son va’a n°2 prend la troisième place devant Hinanaurea, Padddling Connection et Tamarii Aaro No Arue.

    Rendez-vous à Hawaiki Nui Va’a pour le prochain combats des chefs.

     

    Thierry Brossard

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete