Va’a – Marathon Polynésie 1ère – Près de 1 200 rameurs attendus le 2 avril

    jeudi 24 mars 2016

    Après avoir testé plusieurs formules depuis sa création en 1991, la course RFO Va’a, rebaptisée depuis quelques années Marathon Polynésie Première, fait un retour aux sources pour sa 26e édition. Elle abandonne le paddle pour se recentrer sur sa discipline d’origine : le V6. Une centaine d’équipages, soit près de 1 200 rameurs, sont donc attendus le samedi 2 avril, pour un aller-retour Tahiti-Moorea.
    Les équipes seront réparties en six catégories (Top 20, Top 40, dames, vétérans, entreprises et juniors hommes) qui prendront le départ, à tour de rôle, de la plage du Mahana Beach pour la première étape en début de matinée, puis de celle de Temae en milieu de matinée pour le retour. Une des particularités de ce marathon réside dans le fait qu’aucun changement n’est autorisé durant ces deux trajets, la reconfiguration des équipages ne pouvant s’effectuer que lors de l’escale sur l’île sœur. “Les départs s’effectueront avec les peperu dans l’eau où sur la plage”, précise Noella Tau, présidente de l’association Polynésie Première Va’a, organisatrice de l’événement.

    Couloir interdit aux bateaux suiveurs

    Un autre point important sur lequel les organisateurs ont insisté concerne la protection du lagon de Temae à l’occasion de cet événement qui va réunir des centaines d’usagers sur la plage et dans l’eau. Ce site étant protégé dans le cadre du PGEM (plan de gestion des espaces maritimes) de Moorea, un couloir interdit aux bateaux suiveurs sera réservé aux va’a pour que les équipages puissent atteindre la ligne d’arrivée sans que
    l’environnement ne soit endommagé. Qui succèdera à EDT Va’a, vainqueur l’an dernier en
    3 h 46’ 49” de ce marathon de 43 km en deux étapes ? Verdict dans dix jours.
    Polynésie Première a prévu d’assurer une “couverture intégrale de l’événement avec des directs, aussi bien télé que radio et Internet”, comme l’a assuré, hier, Jean-Philippe Lemée, directeur d’antenne. À noter également qu’en parallèle à ce marathon, d’autres animations se dérouleront sur le site de l’ancien hôtel Maeva Beach. La Fédération des sports et jeux traditionnels proposera des démonstrations et initiations de Tu’aro Ma’ohi, et celle de va’a, des courses de V3 réservées aux jeunes en lagon. Un biathlon SUP-RUN est également prévu, de même que de l’initiation à la pirogue à voile avec l’association Va’a Ta’ie Tautoru. L’objectif étant de permettre aux familles de profiter d’activités ludiques et sportives.

    Jean-Marc Monnier

    Programme

    • Samedi 2 avril
    * 1er départ du site Mahana Beach
    – 6 h 30 : mise à l’eau des va’a
    – 7 h 00 : départs femmes et juniors
    – 7 h 15 : départ Top 20
    7 h 30 : départs Top 40, vétérans, entreprises
    * 2e départ depuis la plage de Temae
    – à partir de 10 h 00
    Toutes les 15 minutes avec dans l’ordre :
    femmes et juniors, Top 20, Top 40, vétérans et entreprises.

    Respect du PGEM à Temae

    Seuls les bateaux officiels et médias seront autorisés à pénétrer dans la zone du PGEM. Les autres bateaux (suiveurs et supporters) devront s’arrêter à la limite de l’entrée de celui-ci car l’ancrage est interdit à Temae. Pour des raisons écologiques, le comité organisateur et la commune ont donc fait ce choix. Cela dit, la population de Moorea pourra se réunir sur la plage et dans l’eau pour assister à une arrivée de type Hawaiki Nui Va’a avec un couloir au finish. Les V6 pourront ensuite effectuer un demi-tour pour sortir de la zone du PGEM, effectuer les changements et se ravitailler auprès de leurs bateaux restés hors de la zone (avant l’hôtel Kia Ora).
    (Source : association PGEM de Moorea)

    Rappel historique

    La première course en haute mer de la saison de va’a est née en 1991, de la volonté d’un groupe d’amis amateurs de va’a et de performances sportives, tous issus de RFO (ex Polynésie 1ère). Rony Poutoru, journaliste sportif pour Polynésie 1ère, alors membre de l’AS ORTF, ainsi que quelques collègues de travail, Fabrice Huri, Philippe Brown, Désiré Foug Sung, Valentin Lee, Manea Pambrun et Asiountai Tsing Tsing passent leur temps libre sur leur pirogue. Ils ont alors en tête l’idée d’une traversée, d’un voyage en pirogue reliant Tahiti à Moorea sans changement d’équipage. Ils tentent l’aventure pour le plaisir. Le groupe de collègues relève le défi avec succès ! À l’époque, ils sont deux formations à avoir osé faire cette traversée. Ainsi naît cette course unique en son genre : 46 km à effectuer dont 23 km en haute mer et sans changement d’équipage. À l’origine “course RFO”, l’évènement prend plusieurs noms avant de devenir, en 2011, le “Marathon Polynésie 1ère Va’a”. Lors de sa 25e édition en 2015, le Marathon Polynésie 1ère Va’a avait souhaité se diversifier : l’évènement se déroulait sur 3 jours et proposait, en plus du V6, des courses de paddle, kayak et vaa ta’ie (pirogue à voile).

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete