Va’a – Les organisateurs vont passer le relais

    lundi 8 août 2016

    va'a

    Les rameurs de Beachcomber Va’a l’ont une nouvelle fois emporté, mais cette fois-ci ils conservent le trophée, définitivement attribué. (Photo : Gérard Verdet)


    Kalapana Hoe

     

    C’est avec 23 clubs, parmi les plus fidèles et dans une ambiance chaleureuse et amicale, que les organisateurs de la Kalapana Hoe ont pris en charge la dernière organisation de cet événement, qui poursuivra son histoire avec le club Aéroport de Tahiti.

     

    L’émotion était grande, samedi matin, pour Teva Tetuanui et son groupe de l’amicale des sapeurs-pompiers de l’aéroport de Faa’a, organisateurs de la douzième et dernière édition de la Kalapana Hoe.

    C’est en effet parce que son association se met en sommeil que cette course, prisée des “plus petits clubs”, verra son avenir remis entre les mains du club Aéroport de Tahiti (ADT), l’an prochain.

    Il s’agit donc bien d’une passation de pouvoir et non d’une fin définitive pour cette course qui sera inscrite au programme de la fédération dès l’an prochain, avec une réglementation forcément plus stricte, notamment au niveau des prêts de rameurs.

    Pour les organisateurs par contre, il s’agissait bien d’une fin puisque les trophées qui avaient été réalisés pour cette course ont été définitivement attribués aux vainqueurs de cette dernière édition.

     

    23 fidèles au rendez-vous

     

    Depuis sa création, la Kalapana Hoe n’avait pas pour ambition d’attirer les meilleurs. Au contraire, elle s’affichait comme une course accessible à tous et peut-être même orientée vers les plus modestes, avec des catégories qui nécessitaient des compositions d’équipes inhabituelles comme le trophée des tenues, des entreprises ou des équipes mixtes.

    Bien entendu, une catégorie open était également ouverte. Samedi matin, 23 équipages étaient au rendez-vous pour effectuer le circuit long de 24 kilomètres avec un départ de Vaitupa à Faa’a, une sortie par la passe de Taapuna, une entrée par la passe de Papeete et enfin le retour vers la zone de départ.

    Les fidèles étaient présents, à commencer par les vainqueurs de quelques éditions précédentes comme la police municipale de Papeete (catégorie tenues) ou Beachcomber Va’a (catégorie open).

    À 9 heures, les va’a étaient libérés dans le lagon de Faa’a et très vite, les meilleurs se positionnaient en tête. Beachcomber Va’a partait évidemment en favori, mais il allait être longtemps inquiété par les juniors de Moua Tamaiti no Papara.

    L’incertitude allait même durer jusqu’à l’ultime virage en bout de piste de l’aéroport. Mais l’expérience de Beachcomber Va’a et de son capitaine Hikutini Chevalier allait finalement parler…

    Du côté de la catégorie ”tenues” les favoris, multiples vainqueurs de cette course, s’imposaient également, non sans avoir à batailler. La police municipale remportait sa cinquième victoire et s’octroyait donc le trophée de la course.

    Les autres vainqueurs étaient The Brando Va’a chez les entreprises, EDT Va’a chez les vétérans et la mairie de Pirae en équipages mixtes.

     

    Gérard Verdet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete