Va’a – Rauhiri Varuahi conserve son titre

    lundi 1 août 2016

    Varuahi

    Rauhiri Varuahi (Paddling Connection, 40 ans) s’est imposé pour la deuxième année consécutive chez les vétérans. (Photo : Thierry Brossard)


    Te Aito Matuatua

     

    Rauhiri Varuahi a réédité, samedi, sa performance de l’an passé en se montrant le meilleur des vétéran au terme d’une course qui a réuni 280 rameurs.

     

    Rauhiri Varuahi n’a pas fait mentir les pronostics, samedi matin, à la Pointe Vénus en remportant l’épreuve des vétérans qui, depuis trois ans maintenant, ont leur propre course sur le Te Aito alors qu’avant ils étaient mêlés aux seniors et s’arrêtaient après un tour, d’où beaucoup de problèmes au niveau des classements…

    Le rameur de Paddling Connection a fait la différence au début de la remontée vers la Pointe Vénus après avoir atteint la passe de Taaone en compagnie de ses deux principaux rivaux, Teriimana Mapuhi et Roland Teahui.

    Tout en puissance, le meilleur des matuatua a décramponné ses deux adversaires pour conserver le titre remporté l’an dernier sur ce même parcours de quatorze kilomètres (allongé de 200 mètres cette année).

    Sacré de nouveau chez les 40 ans, Rauhiri a devancé d’une grosse minute Teriimana Mapuhi sur la ligne d’arrivée, lui même suivi à trente secondes de Roland Teahui, qui du même coup s’adjuge la couronne des 50 ans pour sa première année dans cette catégorie, trois ans après avoir été sacré chez les 40 ans.

    Les années passent mais pas le talent. Dans cette catégorie des 50 ans, les Raromatai, Steeve Hart
    (AS Hava’i) et Teiva Lemaire (Fare Ara), respectivement cinquième et quatrième l’an dernier, complètent le podium, devant Joseph Hikutini (4e), René Atapo (6e) et Louison Mati (10e) à qui l’on donnait plus de chance d’être sur l’escabeau final.

    À noter que le tenant du titre, Heifara Tehahe, n’a pu défendre son bien suite à un petit problème de santé alors qu’il se faisait une joie de retrouver le plan d’eau de la Pointe Vénus.

    Chez les 60 ans, Rodo Bernadino n’a pas laissé échapper la victoire en 1 h 14’ 53”, en réalisant presque quatre minutes de mieux que le temps de sa fille Hinatea sacrée dans la foulée chez les vahine (1 h 18’ 39”).

    Enfin, coup de chapeau à Manaiamano Temaiana (Totara Va’a) vainqueur dans la catégorie des 70 ans.

     

    Thierry Brossard

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete