Habillage fond de site

Va’a – Record historique avec 51 titres

vendredi 27 juillet 2018

Des Hawaiiennes ont chaviré juste avant le départ, mais Hawaii a tout de même remporté l’or dans cette catégorie des V6 master femmes 70 ans. (© Jean-Marc Monnier)

Des Hawaiiennes ont chaviré juste avant le départ, mais Hawaii a tout de même remporté l’or dans cette catégorie des V6 master femmes 70 ans. (© Jean-Marc Monnier)


La 8e et dernière journée des 18e Championnats du monde a permis à Tahiti d’améliorer son total de titres mondiaux avec neuf victoires supplémentaires hier. Nos rameurs ont donc décroché 51 médailles d’or (25 en élite et 26 en clubs), pulvérisant le record en va’a sprint, loin devant la Nouvelle- Zélande. La Fédération tahitienne de va’a va maintenant tenter de développer les catégories jeunes féminines, avant l’Australie en 2019 et Hawaii en 2020.

Les quatorze ultimes courses organisées hier lors de la 8e et dernière journée de ces 18e Championnats du monde de va’a vitesse organisés à Pirae ont permis à Tahiti de récolter neuf médailles d’or supplémentaires.

Le nouveau record de titres historique pour la Polynésie lors de Mondiaux de sprint est donc fixé au nombre impressionnant de 51 (25 en élite et 26 en clubs). Ce qui fait la fierté de nos rameurs mais aussi de toute la Polynésie.

 

 

“5 000 personnes pour la dernière journée”

 

“Nous espérions bien dépasser les 40 médailles d’or en totalisant celles des catégories élite et club, mais dépasser les 50, c’est extraordinaire”, déclarait hier le président de la Fédération tahitienne de va’a (FTV), Rodolphe Apuarii, à l’issue de la dernière course en open hommes V6 / 500 m où Tahiti réalisait un ultime doublé. “Dans certaines catégories filles, on était sûrs de ne pas gagner sur la Nouvelle-Zélande, mais c’est tout de même un bon début. Nos jeunes sont là et elles ramènent quand même quelques médailles”, ajoute celui que les licenciés à la FTV surnomment amicalement “Dito”.

Côté bilan, sur le plan d’eau de Taaone, outre quelques dessalages survenus notamment chez les rameuses vétérans aussi bien en V1 qu’en V6 (cela a été le cas hier avec les Hawaiiennes de plus de 70 ans sur la ligne de départ), les organisateurs se congratulaient également hier du succès de ces Mondiaux de va’a sprint.

“Outre le côté sportif, ce qui m’a beaucoup satisfait aussi, c’est que le public est venu bien plus nombreux que l’an dernier, avec environ 3 000 personnes par jour sur le site, et parfois même des pointes à 4 000 voire 5 000 personnes pour la dernière journée”.

 

 

“Mieux encadrer les jeunes rameuses”

 

“C’est énorme !”, commentait ainsi Jean Chicou, président du Comité d’organisation locale (COL), alors que les équipes remontaient déjà les pirogues vers les zones où elles seront stockées avant d’être réparties entre les clubs et la FTV pour développer davantage le va’a. “Tout s’est bien déroulé, malgré l’omniprésence du vent qui a parfois donné du fil à retordre aux compétiteurs pour les alignements avant les départs. Mais sinon, la participation de tous les rameurs et rameuses a été à la hauteur de l’événement”, déclarait pour sa part Alexandre Wohler, le directeur des compétitions, à l’issue de la dernière des 400 courses qui ont eu lieu durant ces huit jours de championnats du monde de va’a vitesse.

Les prochains auront lieu dans deux ans, à Hilo et, déjà, la FTV envisage des actions pour ne plus laisser échapper des médailles dans les catégories cadettes et juniors filles. “Maintenant, il faudrait que les présidents des clubs encadrent plus ces jeunes rameuses et ne s’occupent pas que des seniors. Il ne faut pas qu’elles soient mises à l’écart et qu’elles restent à tatahi (sur la plage, ndlr) parce qu’elles n’ont pas de pirogues”, conclut Rodolphe Apuarii.

Les prochains Mondiaux de va’a auront lieu dès l’an prochain en Australie, en marathon cette fois-ci. Quant à tenter de battre un jour ce record de 51 médailles d’or, ce sera une autre affaire…

 

Jean-Marc Monnier

 

va'a tableau médaille

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir

vaa podium record vaa

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete