Va’a – Tetiaroa Royal Race – Présentation de l’équipage de The Brando Va’a

    mercredi 14 septembre 2016

    brando

    L’équipage de The Brando Va’a est constitué de jeunes employés de l’hôtel désireux de se faire connaître dans le monde du va’a. (Photo : DR)


    Une seule étape pour les invités

     

    Invité en catégorie hors compétition cette année, l’équipage qui portera le numéro de la chance, le 13, n’est autre que celui de The Brando Va’a.

     

    Et de la chance, les rameurs de cette équipe en ont puisqu’ils souffriront deux fois moins que ceux des autres clubs. En effet, ils n’effectueront “que” 60 km de course, à savoir une seule étape, celle qui reliera Arue à Tetiaroa vendredi. “Nous avons commencé en ramant entre copains. Ensuite, la direction de l’hôtel a décidé de monter le club”, explique Eddy Vanfau, le coach de l’équipe.

    Nous ne ramons que sur Tetiaroa donc exclusivement en lagon. On ne fait pas de sortie en mer. C’est par rapport au chenal, ce n’est pas facile de sortir. Peut-être que parfois on pourrait sortir, mais ensuite on ne pourrait plus revenir, donc on préfère rester dans le lagon”, poursuit Eddy Vanfau.

    Pour autant, Tetiaroa est un atoll confronté quotidiennement à un vent du sud-est, et rares sont les jours calmes avec un plan d’eau miroir. Les entraînements  s’y déroulent sur un modèle de V6 fabriqué par Tehei, mais également sur des V1 dans le lagon.

     

    Les rameurs de The Brando Va’a ont aussi à leur programme de la musculation à raison deux fois par semaine, le mardi et le jeudi en fin de journée dans la salle de sport de l’hôtel, en alternance avec du footing, les lundis et mercredis matin, sans oublier la séance en “long line” le samedi.

    Avec pour président d’honneur le directeur de l’hôtel, Silvio Bion, le club The Brando Va’a, officiellement crée en mai 2016, a, d’ores et déjà, récolté quelques bons résultats. L’ATN Race a été sa première participation officielle et le club y avait terminé 18e au scratch, à seulement trois minutes des équipes du top 10.

    Sur la course suivante, la Kalapana Race, The Brando Va’a était arrivé premier de la catégorie entreprises et sixième au scratch en 1 h 37’ 50”. Pour autant, l’objectif du club reste plus modéré sur cette première édition de la “TRR” où l’élite du va’a polynésien est engagé.

    À noter enfin que l’équipage de The Brando Va’a utilisera une pirogue de type Matahina qui lui sera loué, pour l’occasion, par le club Te Niu Va’a de Faa’a.

     

    Jean-Marc Monnier

     

        Retrouvez dans notre édition du Mercredi 14 septembre 2016 :       

    • Parole à : Eddy Vanfau, Coach de The Brando Va’a
    • L’équipage de The Brando Va’a

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete