Va’a – Tutearii Hoatua vainqueur surprise

    lundi 22 août 2016

    Hoatua

    C’est grâce à ses qualités dans le surf que Tutearii Hoatua (quand même 10e l’an dernier) est resté dans la course pour la victoire finale. (Photo : Thierry Brossard)

     

    Super Aito (25e édition)

     

    Cet exploit, l’enfant de Maire Nui, digne fils du regretté Serge Hoatua, l’a réalisé, samedi, à l’issue d’une folle remontée au terme de laquelle il a coiffé sur le fil les deux grands favoris, Steeve Teihotaata (2e) et Kevin Céran-Jérusalémy (3e), le tenant du titre.

    Bon sang ne saurait mentir” comme le dit à juste raison le dicton. Les favoris et les principaux outsiders n’ont pas manqué de se mettre en évidence tout au long des 37 kilomètres de ce parcours qui a offert d’excellentes conditions de mer aux 138 rameurs en lice, et ce sous un soleil radieux.

    Grosse remontée et beau surf, il y en a eu pour tous les goûts, mais au final on a bien retrouvé les habituels leaders de la discipline aux avant-postes, avant que Tutearii Hoatua ne viennent mettre à mal la hiérarchie qui semblait jusque-là définitivement établie.

     

    Kevin se détache

     

    En effet, très vite on a retrouvé en tête Kevin Céran-Jérusalémy, en course pour un deuxième double-double de rang. Pendant les trois quarts de la course le natif de Huahine a mené le train, se permettant même d’avoir près de 200 mètres d’avance sur ses principaux poursuivants.

    Parmi ces derniers, certains éphémères comme Tamatoa Chang Koui troisième au premier passage à Taaone, d’autres plus coriaces comme Damas Ami, Hititua Taerea, Paiateuira Tamaititahio, Yoann Cronsteadt et Kyle Taraufau.

    La bonne gestion des efforts et les aptitudes de chacun d’être plus à l’aise dans la remontée ou la descente, domaine du surf, a fini par établir une hiérarchie que l’on pensait figée à l’amorce du troisième et dernier tour, soit au trois quarts de la course.

    Effectivement, Kevin Céran-Jérusalémy possédait alors une bonne marge d’avance, environ 200 mètres, sur ses deux principaux poursuivants, Steeve Teihotaata et Tutearii Hoatua, très à l’aise dans le surf.

    Mais alors que l’on pensait que le fils de Heitara Tehahe ne pouvait que s’envoler vers un double-double historique, ce dernier a connu un gros coup de mou.

    Je n’avais plus de jus”, devait-il confier à l’arrivée. C’est au “moral” comme il le soulignait au terme de la course, qu’il s’est accroché après avoir été rejoint par ce duo.

     

    Un final à trois

     

    Finalement tout s’est joué à l’approche de la dernière bouée à moins de cinq minutes de l’arrivée, quand les va’a de Steeve et de Kevin se sont touchés, freinant du coup leur progression.

    Tutearii a, alors, su mettre à profit cet incident pour passer devant, un avantage décisif qu’il gardera jusqu’au bout, terminant ce travail d’hercule en 3 h 09’ 57”, avec quinze secondes d’avance sur Steeve Teihotaata (deuxième comme l’an dernier) et vingt-six sur Kevin Céran-Jérusalémy.

    Après avoir fait le… yo-yo toute la course, du style “dans la remontée je remonte et dans la descente je descends”, Yo (Yoann Cronsteadt) s’est adjugé une belle quatrième place devant Damas Ami, Hititua Taerea, Kyle Taraufau (3e l’an dernier), Hotuterai Poroi (2e junior), Tuatini Makiroto et Lono Teururai pour ne citer que le top ten.

     

    Une belle édition

     

    Cette édition 2016 du Super Aito, innovante dans son parcours, qui sera grosso modo celui du prochain champion du monde marathon V1 l’an prochain, aura été une grande réussite, notamment par le fait de permettre aux spectateurs d’avoir un meilleur visuel tout au long de l’épreuve, d’éloigner les bateaux suiveurs qui n’ont pu ainsi fausser la course par leurs vagues, et par le cadre superbe offert par le Tahiti Pearl Beach Resort, lieu du départ et d’arrivée de ce magnifique événement.

    Respect Charley et le COL dirigé par Reynald Temarii.

     

    Thierry Brossard

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete