Vaea Ferrand, Miss Tahiti comme une évidence

    lundi 27 juin 2016

    Passage de flambeau :  Vaea Ferrand succède  à Vaimiti Teiefitu.

    Passage de flambeau : Vaea Ferrand succède à Vaimiti Teiefitu. (Photo: F.C.)

    Un mouchoir de poche. C’est ce qui a séparé Vaea Ferrand, Miss Tahiti 2016, de sa première dauphine Vaiata Buisson.
    Cette dernière avait gagné sa place parmi les quatre finalistes grâce au vote du public lors du gala. C’est Vaea Ferrand qui a recueilli le plus de votes SMS parmi les quatre finalistes.
    C’est donc le jury qui a eu lourde tache de les départager. Avec quatre voix contre trois, c’est donc la sculpturale Vaea Ferrand, candidate n° 7, aux yeux clairs qui a remporté le diadème.
    Selon nos informations, le fait que Vaiata Buisson, candidate n° 3, soit tatouée n’aurait pas joué en sa faveur.

    Comme cela avait été annoncé aux candidates en mai, le règlement de Miss Tahiti colle à celui de Miss France qui interdit les tatouages.
    “Maintenant nous visons beaucoup l’international”, explique Leiana Faugerat, directrice du comité Miss Tahiti.

    Vaiata Buisson participera donc à Miss Internationale où liberté est laissée d’encrer sa peau, et Vaea Ferrand tentera d’aller décrocher le diadème tant convoité de Miss France.  
    “Elle a du charisme et de la fraîcheur. C’est une très belle candidate, je suis sûre qu’elle va représenter dignement la Polynésie”, a assuré Mareva Galanter, Miss Tahiti 1998.

    La nouvelle ambassadrice du fenua fait l’unanimité de celle à qui elle succède. “Elle est très belle, déterminée, je ne m’en fais pas pour elle”, prédit Vaimiti Teiefitu, Miss Tahiti 2015, “elle a la tête bien pleine, j’ai eu l’occasion d’être présente à son oral. Elle a toutes les qualités requises et j’espère qu’elle ramènera enfin cette couronne de Miss France. Vaea reflète ce côté polynésien et en même temps métropolitain. Mais elle a parfaitement cette âme polynésienne et je suis certaine qu’elle représentera dignement notre fenua.”
    Spectacle le plus attendu de l’année, devant près de 3 000 personnes, cette soirée a une nouvelle fois démontré tout le savoir-faire du comité Miss Tahiti pour organiser cette élection qui n’a rien à envier à celle organisée par le comité Miss France.

    Une excellente préparation pour celle qui aura lieu en décembre, à Montpellier, ville où Vaea Ferrand a fait ses études (lire en p. 12-13), un autre atout pour notre ambassadrice.
    À la fin de l’année, nul doute que, comme chaque année, au moment d’affronter les candidates des autres régions françaises, les polémiques auront été oubliées, et c’est tout un peuple qui sera uni derrière sa Miss Tahiti.

     

    Le palmarès

    • Miss Tahiti 2016 : Vaea Ferrand
    • Première dauphine : Vaiata Buisson
    • Deuxième dauphine : Vanille Guyot-Sionnest
    • Miss Heiva : Mehealani Tepou

    • Prix du public exprimé lors du gala : Vaiata Buisson

    • Prix du plus beau costume
    1er prix : Vaea Ferrand par Maruia Holozet
    2e prix : Vaiata Buisson par Heia Yip de Fanny création
    3e prix : Maire Bu-Luc par Tahiti, Rava et Hinata.

    (Photo : F.C.)

    (Photo : F.C.)


    Interview : Leiana Faugerat, directrice du comité Miss Tahiti
    “Maintenant, nous visons beaucoup l’international”

    Leiana Faugerat

    Leiana Faugerat

    Pourquoi, selon vous, est-ce Vaea Ferrand qui a été désignée Miss Tahiti ?
    C’était très serré entre Miss Tahiti et la seconde dauphine, cela a dû se jouer à quelques voix. Après c’est le choix du jury, et c’est aux membres qu’il faut poser la question.

    C’est une miss à la peau et aux yeux clairs. Est-ce que c’est un atout pour Miss France, est-ce que cela a joué ?
    Probablement, cela peut rentrer dans les critères. J’avoue que maintenant nous visons beaucoup l’international. Peut-être que nous avons tendance à oublier que nous élisons une miss Tahiti, mais c’est cela aussi Tahiti, ce sont les mélanges, c’est la Polynésie de maintenant. Hinarani de Longeaux avait aussi les yeux clairs, et avant elle, il y a eu les deux Mareva (Georges et Galanter, NDLR), Thilda Fuller aussi. Cela fait partie de notre culture.

    Les deux Mareva, Thilda Fuller ont toutes obtenu le titre de Miss France. Pensez-vous que cela peut porter chance ?
    Je l’espère.

    Que pensez-vous des déclarations sur TNTV de la sœur de Vaiata Buisson, la 1re dauphine, qui affirme “qu’on savait qui allait être miss depuis le début. C’est de la triche” ?
    Pour ma part, il n’y a pas de polémique. Ce n’est pas parce que quelques membres d’une famille ou quelques amis sont déçus du résultat et qu’ils parlent de polémique qu’il y en a une. Ce sont les sentiments de déception et de colère qui ont pris le dessus vendredi soir et je peux comprendre ces sentiments.

    J’espère qu’aujourd’hui ils ont tous pris du recul et qu’ils sont heureux de sa place de 1re dauphine qui est une place plus qu’honorable ! Il ne faut pas que l’attitude des parents ou amis desserve nos lauréates et candidates, c’est tellement dommage d’en arriver à de tels discours. Ma fille de 3 ans sera toujours la plus belle des petites filles à mes yeux et je comprends que leurs filles soient forcément les plus belles aux yeux de leurs parents. Mais je pense qu’il faut accepter les règles du jeu, et surtout respecter le choix du jury et du public (votes SMS qui ont compté pour 25 %) qui a parlé vendredi soir.

    Mais cette sœur affirme que l’élection était plus ou moins jouée d’avance.
    Cette polémique, nous l’avons chaque année, et je l’entends chaque année des familles déçues. Cela ne m’étonne plus. C’est la colère qui fait dire des choses comme ça. Je ne connais pas Vaea depuis des années, je l’ai rencontrée pour la première fois cette année. J’avais eu écho qu’elle voulait  se présenter, il y a quelques années par des “on-dit”, mais le comité n’a fait sa connaissance que cette année et son souhait d’être candidate cette année.

    Que comprenez-vous lorsque cette sœur dit que c’était injuste parce qu’elle a eu deux ans pour se proposer et a pu compter sur le soutien de sponsors ?
    Je ne comprends pas. Les sponsors n’ont rien à voir. Si elle en a eu pour l’aider à s’apprêter, tant mieux pour elle. Je ne sais pas comment se sont démenées les neuf autres candidates. Avoir des sponsors ne fait pas gagner et ne joue pas dans la décision du jury.

    Est-ce qu’il pourrait y avoir des sanctions à l’encontre de Vaiata Buisson ?
    Non pas du tout. Vaiata reste une lauréate exemplaire, j’ai beaucoup d’affection pour elle. J’espère que je vais pouvoir travailler un an avec elle avec grand plaisir. Je ne lui en tiendrai même pas rigueur, je n’en discuterai même pas avec elle. Vaiata, c’est une chose, sa famille en est une autre. Les polémiques ont lieu chaque année, on fait avec.

    Florent Collet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete