Vai Paraoa – Heiarii Williams gagne à Sapinus

    lundi 17 octobre 2016

    vai paraoa surf

    La houle s’est calmée dimanche, mais les surfeurs avaient de quoi faire malgré tout. (© Benoît Buquet)

     

    La deuxième édition de la Vai Paraoa s’est achevée hier à la Pointe des pêcheurs, dans des conditions de houle relativement confortables pour les compétiteurs. Le Taapuna Surf Club de Lionel Teihotu a réussi à attirer au total 23 bodyboarders et 16 surfeurs sur le spot de Sapinus. C’est un nombre honnête pour une compétition qui n’avait eu lieu qu’une seule fois, il y a deux ans, et qui n’a pas encore eu le temps de se faire une renommée.

    Hier après-midi, la finale du surf a été remportée par Heiarii Wiliiams contre Enrique Ariitu. Chez les bodyboarders, Tinihau Mueng s’est imposé contre Tumuria Taerea.

    Le bodyboarder tenant du titre, Tahiri Tehei, a lui été éliminé au quatrième tour, juste avant les quarts de finale. Conditions idéales pour les bodyboarders Les séries avaient débuté vendredi dans une belle météo et avec une grosse houle de sud-sud-ouest qui offrait un large choix de vagues pour les bodyboarders et les surfeurs. Comme prévu, la houle s’est estompée au fil du week-end.

    Pour finir, hier, les finales se sont déroulées dans une ambiance plutôt calme. C’était plutôt un terrain propice pour les manœuvres des bodyboarders, que pour les surfeurs amateurs de gros tubes. Avec une quarantaine de participants, dont une dizaine de surfeurs qui se sont inscrits à la dernière minute samedi matin, les organisateurs ont eu deux journées bien chargées samedi et dimanche.

    Les juges ont passé en tout trois jours sur un petit catamaran bercé par les vagues de la Pointe Nuuroa. Le chef juge de la Fédération tahitienne de surf, Yann Duhaze, a profité de cette compétition pour former les surfeurs et les bodyboarders à la notation.

    Les compétiteurs se sont donc notés entre pairs dans une ambiance très décontractée malgré le point d’observation difficile pour les juges. Amarré sur un mouillage de plongée, le bateau était placé sur le côté des vagues et les artistes finissaient parfois derrière la crête, invisibles depuis le bateau des juges. 

     

    Benoît Buquet

     

     

    image-3

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete