Vaitavere : l’accès au plateau Toa Rotu Rahi fermé aux marcheurs

    lundi 4 avril 2016

    Les propriétaires de terrains qui mènent au plateau Toa Rotu Rahiti, à Punaauia, en fermeront l’accès d’ici quinze jours.  L’association Tahiti parapente, qui a ouvert le chemin pour la pratique de ce sport, pourra continuer à y accéder. Les propriétaires s’inquiètent des conséquences de la fréquentation croissante du site et de l’incivisme de certains.

    “Pour le moment, les familles ne veulent pas de marcheurs sur le site. Ils ne veulent pas avoir à gérer ces personnes.”
    La décision a été prise samedi dernier par les neuf branches de la famille du terrain, devenu populaire sous le nom de Vaitavere, à Punaauia.
    La piste a connu un engouement croissant, ces derniers mois, depuis l’ouverture, en novembre 2015, d’une piste par l’association Tahiti parapente, avec l’accord des propriétaires.
    “Quand tu as 100 personnes qui passent chez toi sans te demander quoi que ce soit, voilà ce que ça donne”, explique Pierre Florentin, le représentant de l’association de parapentistes.
    D’ici deux semaines, une nouvelle barrière sera installée au niveau du château d’eau.
    Vaitavere était devenu le chemin de randonnée très en vue. Alors que les marcheurs étaient rares, il y a encore un an, le week-end de Pâques a vu passer une centaine de personnes, pas toujours respectueuses du site et menant parfois à des dérives.

    Monter une association

    “On a vu deux ou trois groupes éloignés de 20 à 40 mètres écoutant de la musique fort”, relate Pierre Florentin. “Nous avons besoin de silence pour écouter le vent pour comprendre ce qui se passe. Nous jouons sur un terrain de jeu invisible.”
    Si les familles n’ont pas voulu s’exprimer quant à l’accès fermé prochainement à leurs terres, Pierre Florentin s’est fait la voix “des randonneurs et des adeptes de sport respectueux de l’environnement et du silence”.
    Il a proposé que ces derniers puissent se monter en association et retrouver l’accès. “Je n’ai pas eu de sentiment négatif, mais je n’ai pas eu de réponse”, confie-t-il.
    Sur place, samedi dernier, les marcheurs étaient rares, l’information de la fermeture sur les réseaux sociaux ayant déjà été communiquée.
    Pour la plupart, cette nouvelle est accueillie avec un mélange de fatalisme et de déception, mais aussi de compréhension : “J’aime bien parce qu’il n’y a pas de voiture. C’est plus sécurisant par rapport aux autres endroits. Je viens souvent ici, une fois par semaine à peu près. Du coup, je ne sais plus trop où j’irai, peut-être à Vaipahi, au mont Marau ou Vaiumete”, explique Vairani.
    Sur les réseaux sociaux, nombreux ont été ceux à regretter les actes d’incivisme ayant poussé à cette décision privant de nombreux amoureux du sport d’une ballade magnifique, l’une des rares aussi accessible à Tahiti.
    “On nous dit de lutter contre l’obésité, mais on n’est même pas capable de laisser des sites ouverts aux marcheurs”, s’indignait ainsi Mehiti sur le site Internet de La Dépêche, hier.

    F.C.

     

    Heimana Randonneur de Paea : “On subit l’incivisme de certains”

    Vous êtes au courant de la possible fermeture du chemin ?
    Oui, c’est ce que nous nous sommes dit entre mes potes et mes cousins. C’est peut-être la dernière fois que nous faisons cette marche jusqu’au plateau. Il ne fallait pas rater l’occasion. On vient régulièrement.

    Qu’est-ce qui vous plaît autant ici ?
    On est vraiment au calme, il n’y a pas de va-et-vient de voitures, en bord de route. Il y a d’autres endroits comme ça à Tahiti comme le Belvédère ou le mont Marau, mais cela fait loin pour nous qui habitons Paea.

    Que pensez-vous de la décision des propriétaires ?
    C’est normal, moi je n’aimerais pas qu’il y ait des gens qui viennent comme ça sur mon terrain régulièrement. Les parapentes peuvent y aller, mais ce n’est pas pareil, j’imagine qu’il y a eu une concertation. Ils ont pris contact avec les propriétaires. Pour nous, marcheurs, l’idéal serait de créer une association et rencontrer les propriétaires pour trouver un terrain d’entente. Hélas, nous sommes beaucoup à respecter la nature, mais on subit l’incivisme de certains. C’est dommage.

     

    manuia 2016-04-05 09:41:00
    L'humain est une espèce nuisible, il génère constamment de la merde. il faut l'exterminer.
    TETUANUI Monil 2016-04-05 07:21:00
    Nous invitons les vrais propriétaires qui veulent fermer l'accès car nous sommes propriétaires également de 4 terres de cette zone qui totalisent 45 hectares . Venez avec vos plans et vos titres. Nous invitons le Tavana de Punaauia pour la propriété communale du cimetière VAITAVERE. Nous invitons les Deligny qui auraient acheter les 2 petites vallées de "fei" TOARUTU. Nous invitons les marcheurs à se mettre ensemble en association. Nous invitons les parapentistes à respecter tous les propriétaires. UNE TRANSPARENCE S'IMPOSE DANS LES VRAIES LIMITES ET LES VRAIES PROPRIETAIRES DE CETTE ZONE. Nous vous invitons à se mettre autour d'une table le plus rapidement possible, mercredi 6 avril 2016 par exemple à 9 heures dans notre salle de réunion à Tunaiti, Outumaoro. Nous vous attendons demain matin à 9 heures. Nous sommes au 87 73 79 88.
    TETUANUI Monil 2016-04-05 06:58:00
    Les terres Toarutu (Tomite n°155 et 156) sont deux petites vallées de "fei"sur la terre TEIHIPURU (Tomite n°153). A côté se trouvent sur les plateaux jusqu'aux Immeubles BUT (côté Paea) les 4 terres qui appartiennent à la succession de Tehau a PAUA, soeur de Omita à IREA , il s'agit de la grande ARATAPUA,(Tomite n°190) avec ses trois petites vallées TEOA RAHI,(Tomite n°191) PUNAMATUU (n°192) et TEUMUTI (Tomite n°193). La succession de Omita a IREA se compose de 4 souches , à savoir Marae a IREA, Irea a IREA, Haamoura Teeva a IREA et Vahinetua a IREA. C'est nous qui sommes propriétaires de ces 4 terres et le plateau se trouvent sur nos terres qui sont limitrophes à la terre VAITAVERE vendu par Nordoff à la Comme de Punaauia pour le cimetière VAITAVERE. Nous devons discuter ensemble pour les vraies limites des terres qui se trouvent dans cette zone. Selon notre géomètre, le bassin de notre Commune se trouverait sur notre terre ARATAPUA. Il y a donc lieu d'avoir un bon cadastre pour savoir exactement de quelles terres on parle mais une petite vallée de "fei" n'est pas un plateau. Je suis au 87 73 79 88. Discutons.
    Toc 2016-04-04 14:49:00
    pour convaincre, versez une participation...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete