Vamiti Teiefitu : “Si je suis passée dans le top 5, c’est grâce aux votes des Polynésiens”

    mercredi 30 décembre 2015

    Qu’est-ce que ça fait de revenir ?
    Ça fait du bien de revenir, de revoir ses proches, ses amis.
    Ça m’avait manqué quand même.

    Vous étiez venue avec les autres Miss fin novembre. L’accueil est-il différent ce soir (lundi) ?
    C’est plus intime. Il y a moins de média quand même, moins de monde aussi.

    Un petit message pour les Polynésiens ?
    Je veux leur dire merci, un grand merci, parce que je n’étais pas dans le top 5 du jury, j’étais à la sixième place. Si je suis passée dans le top 5, c’est grâce à tous ceux qui ont voté. Donc, je pense à toute la mobilisation des Polynésiens. C’est pour ça que, ce titre de deuxième dauphine, je le leur dédie.

    Quel a été votre programme après l’élection ?
    J’en ai profité pour me reposer et puis on a organisé des sorties avec les candidates qui étaient à Paris, pour reparler un peu de l’élection, des petits moments qu’on a passés ensemble, pour se voir en dehors aussi du cadre de l’élection, qui n’était pas forcément facile, on ne pouvait pas forcément toutes se parler.

    Êtes-vous encore en contact avec les autres Miss ?
    En fait, on est toutes en contact, on a une conversation groupée sur WhatsApp. Il y a même Iris, la Miss France, Miss Nord Pas-de-Calais, qui nous parle un peu de ses journées. On a vraiment gardé une bonne entente. Je m’entendais surtout avec les Miss DOM-TOM et je pense que ça va rester encore longtemps.

    Si vous aviez un souvenir à garder de cette expérience, lequel serait-ce ?
    Il y a tellement de choses, c’est difficile de ne garder qu’une chose. Je garderais la convivialité que nous avions entre nous, il y avait une très bonne entente entre les filles et ça a été un beau moment de les recevoir à Tahiti.

    Qu’avez-vous prévu pour la suite ?
    Pour les prochains jours, je vais me reposer. Quand on pense à une élection de Miss, on ne pense pas forcément à tout ce qui a derrière, à tout ce qu’on fait. On a des grosses journées de répétitions, où il y avait aussi des activités. C’était vraiment intense.
    Je vais en profiter pour me reposer, peut-être prendre quelques semaines de vacances.
    Et puis, pour la suite, reprendre mes études. Je vais profiter de ma famille. J’ai d’autres projets à venir qui ne sont pas encore concrets.
    Mais je compte bien faire des navettes entre Tahiti et la métropole, voire peut-être l’étranger.

    Les allers-retours Tahiti-France ne sont-ils pas difficilement compatibles avec un emploi du temps de classe prépa ?
    Si, ça risque d’être compliqué. De toute façon, j’ai l’intention de redoubler ma deuxième année et après je ne sais pas trop.

    Vous aviez prévu de rester en métropole jusqu’à mi-janvier, pourquoi être rentrée plus
    tôt ?

    Je suis rentrée plus tôt parce que ma sœur est revenue et je voulais pouvoir profiter de ma famille au complet.

    Propos recueillis par M.-C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete