Habillage fond de site

Vauban vante et vend la Thaïlande

lundi 6 mars 2017

Vauban

Un des nombreux projets immobiliers proposés par Vauban en Thaïlande. (© DR)

Investir, oui, et pourquoi pas en Thaïlande ? Vauban, grand architecte français du XVIIIe siècle mais aussi société de conseil et d’investissements en immobilier, spécialiste du marché thaïlandais depuis plus de dix ans dont six au fenua, va présenter cette semaine toutes les possibilités pour investir dans cet eldorado du sud-est asiatique. Divers rendez-vous, ouverts à tous, seront proposés à Tahiti et Moorea.

“À Bangkok, c’est essentiellement des appartements, du F2 au F5, mais dans les stations balnéaires, on va retrouver des combinaisons appartements ou villas, dans des lotissements qui offrent plus de services, parfois mutualisés, comme la maintenance, les jardins, les restaurants, les salles de sport, le gardiennage, etc. Le plus souvent, les résidents sont des expatriés, regroupés en général en communauté, ou des Thaïlandais.”

“Le processus est assez simple. Pour de l’investissement, par rapport aux objectifs, nous proposons soit une sélection, soit les personnes sont reçues sur place.” Plans et aménagements peuvent être modulés, avant de déposer une réservation de 150 à 300 000 F et de signer le contrat. Ensuite, Vauban s’occupe de tout, jusqu’à la location du bien acheté, avec l’aide d’un avocat car il n’y a pas de notaire en Thaïlande, un pays “où le cadastre est très bien structuré”.
“On peut acheter en pleine propriété, c’est un droit réel, qui est transmissible, cessible”, a assuré Cyrille Hareux, directeur et créateur de Vauban. L’activité polynésienne a quant à elle démarré il y a six ans et, selon les dirigeants de Vauban, “ils sont des centaines à avoir investi en Thaïlande”.

“Les intérêts sont multiples. Aujourd’hui, il faut diversifier ses investissements et les revenus locatifs en Thaïlande sont intéressants. Plus de 30 millions de touristes viennent chaque année en Thaïlande”, selon Cyrille Hareux. “Investir en Nouvelle-Zélande, il y a dix ans, avait du sens. Aujourd’hui, les prix sont très élevés et les rendements se situent plutôt entre 4 et 5 % maximum”, précise Cyrille Hareux, pour se démarquer de la concurrence.

Pas de vol direct Tahiti-Thaïlande, est-ce un frein pour les Polynésiens ? “Les Polynésiens sont de grands voyageurs, nombreux ont investi à Paris, par exemple”, a précisé Laurent Gras, responsable des ventes à Pattaya. “Et les Polynésiens retrouvent des aspects de la Polynésie d’il y a 20 ou 30 ans là-bas”, renchérit Cyrille Hareux.

Le régime est militaire, est-ce une difficulté ? “La Thaïlande a une histoire de coups d’État, c’est un mode de gestion politique, il n’y a pas vraiment d’idéologie derrière tout cela. Et dans la zone, c’est le pays qui a le plus évolué”, renchérit le directeur de Vauban, qui publie une superbe revue, Vauban magazine, qui ne manquera pas d’être distribuée lors des divers rendez-vous, prévus cette semaine (lire ci-contre). Si l’envie vous en dit et surtout, si votre compte en banque vous le permet, pensez Thaïlande, le pays ne manque pas d’atout.

 

Christophe Cozette

 

Capture d’écran 2017-03-06 à 09.44.36

Orianne Obrize
72
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete