Des ventes de fin d’année meilleures

    mardi 10 janvier 2017

    vente des commerces

    Pour les magasins Reef et Surfrider, la fin d’année a été très bonne, comparée à l’an passé. Il semblerait que, cette année, les gens
    se sont davantage tournés vers le centre-ville de Papeete plutôt que vers les centres commerciaux. (© Élénore Pelletier)


    Le bilan des ventes de fin d’année est plutôt positif pour la plupart des commerçants du centre-ville de Papeete et de la galerie commerciale Carrefour Pacific Plaza, à Faa’a. Au centre commercial Tamanu de Punaauia, l’ambiance est plus morose : les clients ont manqué à l’appel malgré les manifestations organisées pour l’occasion. En attendant les prochaines soldes, qui auront lieu le 25 janvier, les commerçants s’attaquent à leur inventaire de début d’année.

    Les fêtes de fin d’année sont passées… et depuis une semaine, les commerces profitent du calme ambiant dans les rues et les galeries marchandes pour se lancer dans leur inventaire de début d’année.  Un travail fastidieux, qui nécessite généralement, pour chaque enseigne, un à deux jours de fermeture.  L’occasion aussi, pour les commerçants, de faire le bilan des ventes de fin d’année, plutôt bon dans l’ensemble.

    > Papeete

    Dans le centre-ville de Papeete, la plupart des enseignes estiment avoir fait une fin d’année bien meilleure que l’an passé. D’après eux, les gens se seraient davantage tournés vers le centre-ville plutôt que vers les centres commerciaux. “Il y avait du monde à Papeete et pas seulement les quelques jours qui ont précédé Noël, mais tout le mois de décembre”, affirment certains commerçants.
    Comme chaque année, les nocturnes organisées par la chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) ont été très bénéfiques pour les ventes. Cependant, tous se réjouissent que la première nocturne prévue initialement le 16 décembre ait finalement été annulée pour cause de pluie et reportée au 22 décembre.
    “La première nocturne était prévue bien trop tôt par rapport au versement des salaires des Polynésiens. Pour cette raison, on avait demandé à la CCISM de changer la date, mais à notre grande surprise, ils l’ont maintenue. Finalement, on a eu de la chance qu’il pleuve”, lance un commerçant de la place.

    Quant à la deuxième nocturne, les avis sont mitigés. Si, pour certains, elle a été “complètement inutile, car il n’y avait personne”, comme l’évoque l’un des responsables du magasin Mutiny, situé rue du Commerce, pour d’autres, elle a été une aubaine, comme raconte une vendeuse de la boutique Reef.
    “Pas beaucoup de magasins ont joué le jeu et ont ouvert ce jour-là. Du coup, les gens qui sont venus au marché de Noël se sont rabattus sur le peu de boutiques ouvertes, nous en l’occurrence. On a fait des belles ventes, ce jour-là.”
    Plusieurs commerces ont également profité de cette période de fêtes pour proposer des offres promotionnelles durant le mois de décembre. L’occasion pour eux de déstocker certains produits, tout en boostant leur chiffre d’affaires. Des opérations qui, vraisemblablement, ont porté leurs fruits.

     

    > Pacific Plaza

    Ravis aussi, les magasins de la galerie commerciale Pacific Plaza, à Faa’a, qui, pour la plupart, ont même dépassé les objectifs de ventes qu’ils s’étaient fixés. Il faut dire que le centre commercial avait mis le paquet, avec de nombreuses animations dans la galerie durant tout le mois de décembre et une garderie pour enfants à disposition des parents.

    “Nous, c’est vraiment grâce à nos collections que nous avons pu faire de si belles ventes. Contre toute attente, la collection hiver de la métropole a été très appréciée des Polynésiens. On a reçu de la polaire, des choses très douces avec plein de fantaisies. Ça a plu et on a eu aussi beaucoup de gens qui partaient en vacances et qui ont fait leur stock avant d’aller vers le froid”, raconte la responsable du magasin de lingerie Undiz.  

     

    > Les autres galeries marchandes

    Pas autant d’enthousiasme du côté des boutiques des galeries marchandes des magasins Carrefour Punaauia et Arue, où les commerçants estiment avoir un chiffre d’affaires sans grande surprise, comparé à celui des autres années. “On a eu le même chiffre d’affaires que l’an passé. Les autres années, on avait un pic autour de Noël. Là, les ventes se sont faites tout au long du mois de décembre”, explique la gérante d’un magasin de vêtements de Carrefour Punaauia.

     

    > Centre commercial Tamanu

    Au centre commercial Tamanu, à Punaauia, l’ambiance est plus morose. Malgré les manifestations organisées pour les fêtes de fin d’année, les clients n’étaient pas au rendez-vous.
    “Chaque année, c’est de pire en pire. Pourtant on se bouge pour rendre le centre commercial attractif. On ne sait pas où étaient nos clients”, explique la représentante de l’association des commerçants du centre commercial Tamanu.
    Si le mois de janvier est creux pour de nombreux commerces, certains, comme Ivéa, au centre Vaima à Papeete, continuent à faire du chiffre.
    “On a beaucoup de gens qui n’ont pas été payés à temps à Noël, ou qui ont reçu leur prime de fin d’année tardivement et donc, ils viennent début janvier pour faire leurs achats. On a encore des grosses ventes”, explique le gérant du magasin. 

     

    é.P.

     

    Retrouvez l’intégralité de cet article dans votre journal du 10 janvier 2017 ou en version numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Au total en Polynésie, il n'y a que 4 bureaux de votes pour la Primaire socialiste. Pour vous c'est ...

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete