Vers une professionnalisation de la formation des enseignants

    vendredi 4 septembre 2015

    La préparation des futurs enseignants passe par une diversité de l’offre de formation. C’est un des points sur lequel a insisté, hier, l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE), à l’occasion d’une rencontre avec la ministre de l’Éducation, Nicole Sanquer.
    Pour cette nouvelle rentrée scolaire, l’ESPE met l’accent sur la formation des enseignants du primaire et du secondaire. L’objectif étant d’améliorer les performances des professeurs, afin que ces derniers apportent un enseignement de qualité aux élèves et étudiants de Polynésie française.
    En ce sens, 1 128 jours de formations seront proposés aux futurs personnels de l’éducation pour l’année scolaire 2015-2016, et de nouveaux programmes scolaires devraient voir le jour. Ces dispositifs permettront aux futurs professeurs des écoles d’acquérir des savoirs disciplinaires tant par la théorie que par la pratique.
    Pour Jean Chaumine, directeur de l’ESPE, ce dispositif est important car “les étudiants sont amenés à éduquer nos enfants”. La ministre de l’Éducation a apporté son soutien quant aux propositions faites et a rappelé l’importance “d’élever le niveau de nos enseignants pour avoir un enseignement de qualité”.
    Cette réforme s’inscrit dans le cadre de la convention tripartite entre le Pays, le vice-rectorat et l’université. Elle prévoit une plus grande professionnalisation de la formation des enseignants, à travers les masters métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) accessibles par l’ESPE. Après la licence, les étudiants qui souhaitent travailler dans l’enseignement intègrent l’école supérieure en master 1 et passent le concours d’enseignement à la fin de ce master. S’ils le réussissent, ils deviennent stagiaires en master 2. En revanche, ceux qui ne sont pas reçus ont la possibilité de se présenter au concours l’année suivante.
    “Nous avons beaucoup de choses à savoir, nous devons connaître par exemple tous les programmes de l’école. Mais, également, apprendre la didactique. La formation est beaucoup plus théorique que ce que l’on pensait”, commentent des étudiants inscrits en première année de master MEEF.
    Nadia Yonker

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete