Vif débat aux Îles Cook sur une indépendance totale

mardi 2 juin 2015

C’est un article publié le week-end dernier qui a déclenché la controverse : le Premier ministre, Henry Puna, aurait l’intention de faire des Îles Cook un pays totalement indépendant sur la scène internationale, ce qui impliquerait la perte de la nationalité néo-zélandaise pour ses habitants. Les Îles Cook célèbrent leurs 50 ans d’indépendance, cette année, mais elles sont en libre association avec la Nouvelle-Zélande. C’est donc Wellington qui gère la défense et la politique extérieure d’Avarua, et en échange, les îliens des Cook ont un passeport néo-zélandais, et peuvent travailler librement dans le pays.
Des avantages que refusent de perdre les habitants de l’archipel polynésien, et ils l’ont fait savoir sur les réseaux sociaux, comme le rapporte la journaliste Helen Greig : « Il y a énormément de spéculations, le débat agite les réseaux sociaux, les habitants des Îles Cook sont indignés par cette perspective. Il y a aussi beaucoup de spéculations autour du fait que si on ferme la porte à la Nouvelle-Zélande, est-ce que cela veut dire qu’on l’ouvre à un autre pays ? À la Chine ? »
La réaction a été si vive que le ministre des Finances, Mark Brown, est intervenu, à son tour, sur les réseaux sociaux, pour démentir l’information. « C’est une tempête dans un verre d’eau », assure-t-il : « On est très étonné que cela soit sorti dans les médias. Je pense, je suppose que c’est lié à une affaire distincte, au fait de devenir un État membre des Nations unies. Cela fait plusieurs années que les Îles Cook essaient d’avoir une place au sein du Forum. On a notre place au sein de plusieurs commissions, mais les Îles Cook ne sont pas représentées au niveau international, et c’est de ça qu’on parle actuellement. On veut pouvoir s’exprimer sur des sujets qui nous concernent comme la pêche et le changement climatique. La Nouvelle-Zélande ne parle pas au nom des Îles Cook aux Nations unies, ni au sein d’autres instances internationales comme la Banque mondiale. »
Les autorités des Îles Cook voudraient donc obtenir plus d’autonomie, sans perdre les avantages liés à son contrat de libre-association avec la Nouvelle-Zélande. Le Premier ministre, Henry Puna, doit en discuter directement avec son homologue néo-zélandais, John Key, mardi prochain.
 
Radio Australia

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete