Habillage fond de site

Un village pour apprendre à mieux manger

vendredi 21 avril 2017

village alimentation

Après avoir été sensibilisés par l’association des diététiciens de Polynésie française aux différents fruits qu’on trouve au fenua, les enfants ont pu s’essayer au food art en réalisant des têtes de bonhommes avec les fruits mis à leur disposition. (© Vaiana Hargous)


Le Village de l’alimentation et de l’innovation a ouvert ses portes, hier matin, à la Maison de la culture. Marché des saveurs, exposition, ateliers, conférences, rencontres et expériences sensorielles y attendent le public. Avec en toile de fond la promotion de comportements alimentaires sains et durables, cet événement ne serait que “le début”, confie l’organisatrice, Manihi Lefoc.

C’est un projet vieux de 12 ans qui a enfin vu le jour. Le premier Village de l’alimentation et de l’innovation, VAI, a ouvert ses portes, hier matin, à la Maison de la culture, avec, au programme, de nombreuses conférences avec des invités d’ici et d’ailleurs, des expositions, divers ateliers sensoriels, culinaires et artistiques, des animations, des démonstrations, ainsi que des expositions-ventes de professionnels du secteur.

“En toile de fond, le fil conducteur est véritablement de promouvoir des comportements sains et durables, mais avec une approche qui se veut ludique, innovante et, surtout, qui soit globale, parce que l’alimentation, ce n’est pas que de la nutrition, c’est tout un tas d’autres facteurs qui influence notre rapport à l’aliment et je trouvais intéressant de présenter, autant que faire se peut, l’alimentation dans toutes ses dimensions”, explique Manihi Lefoc, organisatrice de l’événement.

Le président du Pays Édouard Fritch, accompagné de plusieurs de ses ministres à l’inauguration officielle, a salué cet événement “important pour le gouvernement, parce qu’il y a derrière une vraie politique qui est celle de la bonne bouffe, et pas de la malbouffe”.

 

Pérenniser l’événement

 

Le président a expliqué que les politiques publiques de prévention devaient être accentuées pour lutter contre des comportements pouvant s’avérer être mortifère et également très coûteux en matière de dépenses en maladie.

Il est notamment revenu sur l’augmentation des taxes existantes sur les produits sucrés et les tabacs, annoncée dans le cadre du budget 2017, dans le cadre du financement de la Protection sociale généralisée (PSG), ainsi que sur la prise en charge des soins médicaux.

“En 2014, la prise en charge des patients atteints de longue maladie pesait déjà pour plus de la moitié des dépenses de santé, soit plus de 25 milliards de francs par an, a-t-il rappelé. Parmi les causes de ces dépenses exponentielles, selon les chiffres de la Caisse de prévoyance sociale, la consommation excessive de sucre et de tabac a généré, depuis 1995, une augmentation de 554 % du diabète sucré, de 447 % des maladies cardiovasculaires, de 1 320 % de l’insuffisance respiratoire et de 522 % de l’hypertension artérielle.”

En conclusion, Édouard Fritch a souhaité que cette première édition puisse être renouvelée et perdurer afin de contribuer à un changement des comportements pour une meilleure alimentation de la population.

Et il semble que c’est ce qui est prévu. “Le village, ce n’est que le début, confie l’organisatrice. C’est le début parce que derrière, déjà avec les acteurs qui sont présents au village, notamment pour les conférences, ils sont nombreux à me dire qu’il faut qu’on réfléchisse à un projet ensemble, au niveau régional ou même au niveau local, aux choses qu’on pourrait développer en partenariat avec les différents organismes présents. Et pour moi, le village, il y en aura tout un tas d’autres. Ce que je souhaite vraiment, c’est que cela devienne un village permanent où les gens pourront venir et s’y sentir vraiment à l’aise pour parler de l’alimentation et découvrir tout un monde qui gravite autour de l’alimentation.” Le village est ouvert aujourd’hui et demain, de 8 à 17 heures.

V.H.

 

Zoom sur le taro

taro

Sur le stand de la Communauté du Pacifique, le public pourra récupérer deux brochures de recettes océaniennes, l’une sur le taro, l’autre un peu plus générale, avec notamment des conseils nutritionnels. (© Vaiana Hargous)

“La Communauté du Pacifique est une organisation internationale qui aide les pays et les territoires de la région du Pacifique dans le développement, explique Solène Bertrand-Protat, chargée des maladies non-transmissibles à la Communauté du Pacifique. Nous avons une division santé qui s’occupe des maladies non-transmissibles, qui sont une grande problématique dans le Pacifique et la Polynésie n’est pas épargnée. Et donc, dans le cadre de cette division, nous éditons régulièrement des brochures, des posters, tous types de supports, qui visent à promouvoir les produits locaux.

À l’occasion du village, on a choisi avec l’organisatrice de travailler sur le taro, qui est un aliment qu’on trouve dans tout le Pacifique et qui est très intéressant. Parce que dans le taro, on peut consommer ce qu’on appelle le corme –qui est le tubercule–, la tige et les feuilles. Et en fonction des 22 pays et territoires du Pacifique, les recettes varient et la façon de le préparer également. Donc, on a mis en place des posters qui présentent, pour chaque pays, une recette traditionnelle à base de taro, avec les différentes étapes pour la faire.

On a également une brochure qui reprend les recettes et que les gens peuvent prendre pour repartir avec. Donc, il s’agit ici de mettre en avant la diversité culinaire dans le Pacifique. Le taro, on peut le consommer bouilli, mais pas seulement. Il y a une très grande richesse dans la façon de cuisiner cet aliment à travers le monde, et ces différentes recettes ne sont pas forcément connues d’un pays à l’autre. L’idée était un peu de montrer que le patrimoine culinaire dans le Pacifique est très varié et qu’on peut s’inspirer de ce que font nos voisins pour consommer des aliments locaux qui sont extrêmement bons pour la santé.”

 

 

 

22
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete