Voeux du président – Mise en garde contre la corruption dans les administrations

    mardi 12 janvier 2016

    Ce sont des vœux inattendus et pas nécessairement sympathiques que le président Édouard Fritch a présentés lundi aux responsables des structures publiques. Directeurs de cabinet, chefs de services, présidents d’établissements publics, présidents et directeurs de SEM étaient tous réunis hier à la présidence pour entendre un discours qui remontait quelques bretelles.
    Le discours du président s’est évidemment ouvert sur les compliments d’usage : “Le service public est le ciment d’une société. C’est par lui que les différents ensembles restent soudés et cohérents. L’image du ciment, s’il donne la notion de solidité, doit toutefois être complétée d’une notion fluide comme celle de la lymphe, car, par cet élément transite également les échanges, la redistribution, les moyens d’entraide et de solidarité des uns envers les autres.”
    Mais la teneur des propos du président Fritch était par la suite beaucoup plus surprenante.
    “Il me tient à cœur maintenant de vous parler d’un sujet grave auquel il convient de prêter une attention toute particulière : la complaisance coupable, voire la corruption”, a lancé Édouard Fritch à l’assistance. “Qu’il s’agisse de détournement d’argent public, de trafic d’influence, ou de petits arrangements entre copains, des comportements malhonnêtes adviennent, malheureusement, au sein de nos structures. Ils n’ont pas été absents de l’année 2015, et j’ai toujours veillé à leur donner des suites judiciaires ou disciplinaires. (…) Elles constituent une faute morale, laquelle, personnellement, me révulse d’autant plus que cela touche le bien public. Chaque franc détourné ou incorrectement employé est un franc de moins pour les actions de solidarité, pour les équipements publics, pour la santé ou l’éducation, et toutes autres actions que nous voudrions engager et pour lesquelles nous manquons de moyens. Pour couvrir leurs turpitudes, les auteurs n’hésitent pas à utiliser du mensonge et de la calomnie, de la manipulation et même des menaces. Cela crée un climat délétère, décourageant pour la très grande majorité des agents publics, cadres et exécutants, qui œuvrent avec probité. Ce climat de suspicion provoque également un délitement de la confiance de nos concitoyens, et particulièrement des porteurs de projet et des investisseurs, et, l’écœurement, si ce n’est le désespoir, pour les plus démunis. (…) Sachez que mon seuil de tolérance en la matière est au niveau zéro. Il n’y a pas, à mes yeux, de petite ou de grande malhonnêteté. Cette dernière doit être combattue, quel que soit son degré d’intensité ressenti ou estimé.”

    Bertrand Prévost

    BILL 2016-01-18 14:02:00
    il faudrait surtout leur mettre des coups de pieds aux c...!!!
    pour qu'ils bossent plus vite...
    un permis de construire 2 mois!!! A croire qu'il ya une demande de 50 permis par jour...
    les hypothéques 3 mois avec 5 relances pareil!!!!
    on les paye avec nos impôts et taxes et ils se prennent pour des dieux!!!
    Hirinake 2016-01-13 18:25:00
    Et pourtant Bruno Marty directeur du Labo TP a les dix doigts dans le pot de confitures parfume a la vanille de Tahaa...elle est ou ta Tolerance Zero ? Ah non on ne touche pas aux copains n'est-ce pas ?
    Blabla que du Blabla Peretiteni...tu eriges le mensonge en un bel art...
    LEPETANT 2016-01-13 07:28:00
    La corruption est désormais généralisée au sein de l'administration territoriale. C'est comme la gangrène, il n'y a plus rien à faire. Désormais, il faut faire avec, comme en Afrique, comme au Zimbawe. Ça tombe bien, nous avons déjà deux émules de Mugabe dans notre pays.
    Maraetefau 2016-01-13 00:45:00
    bravo Monsieur le président , tu me fait bien rire , je te connais depuis belle lurette, c'est après tant de magouille, de détournement au sein de votre ancien parti qui bien entendu, je vous décerne l'oscar du meilleur acteur 2016..... à d'autres mais pas à moi...j'en ai des preuves chez moi , mais moi je suis discret , je ne parle pas ...à bon entendeur ....salut....mais pas de bonne année menteur .
    Kris 2016-01-12 20:54:00
    Bien le bonjour monsieur le Président, si toutefois vous vous donnez la peine de lire ce message...

    Voila un magnifique discours que l'on ne demande qu'à croire... Seulement, la corruption, les méfaits, les arrangements et les magouilles, surtout en Polynésie, ça ne date pas d'aujourd'hui, ni d'hier d'ailleurs et je ne crois pas que ce soit vos belles paroles en ce début de nouvel an qui y changeront grand chose (sous réserve bien sûr que ces paroles soit sincères, car si ce n'est pas le cas, vous ne ferez que continuer à alimenter ce système foireux élitiste qu'est le votre et celui des gens que vous avez "servis" avant vous et dont vous avez pris la place aujourd'hui... ) Puis en y repensant, il est quand même marrant, de lire l'expression "tolérance zéro" pour un homme en étroite relation avec Mr Gaston Flosse depuis 1995... jusqu'à il n'y a pas trop longtemps où comme par enchantement, de l'eau dans le gaz s'est fait sentir... Mais enfin bon... Nous verrons bien ce que le temps nous dira comme on dit en anglais "Wait and see" et je réserve mon jugement d'Homme du peuple pour plus tard. . .
    Duc 2016-01-12 19:47:00
    Il faut le dire haut et fortement. Bravo.
    Hirinake 2016-01-12 14:09:00
    Et pourtant President vous etes au courant de plein de choses et de magouilles dans votre Administration et soudainement vous etes devenu aveugle...SDR, DTT, TNAD, LABO TP, EQUIPEMENT (les 4 derniers comme par hasard relevent du meme Ministre a Goudron...) et que sais-je encore ? On attend toujours car les corrompus et malhonnetes en tout genre continuent a bien vivre !!! Et vous ne dites toujours rien, alors arretez votre baratin habituel.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete