Les vœux et bonnes résolutions des personnalités pour 2017

    jeudi 29 décembre 2016

    Manouche Lehartel

    (© Archives LDT)


    Manouche Lehartel  – Chef du groupe de danse Tahiti Ora, directrice par intérim du Musée de Tahiti et des îles
    “Créer une fédération internationale de ’ori Tahiti”

    “En tout premier lieu, j’aimerais consacrer un peu plus de temps à ma famille, et notamment à mon père qui a un peu plus de 80 ans.
    Sur le plan professionnel, je souhaite pouvoir finaliser le programme géographique du Musée de Tahiti et des îles, qui est en phase de rénovation. Mais également réactiver la fédération tahitienne de ’ori Tahiti et créer une fédération internationale. J’y travaille déjà depuis quelque temps. Je vais tout faire pour que ce projet-là avance en 2017.
    Enfin, sur le plan personnel, ma bonne résolution est d’arrêter de fumer – je fume depuis 2002 – et m’occuper un peu de moi !”

     

     

    (© Archives LDT)

    (© Archives LDT)


    Gabilou, chanteur
    “La réussite de l’Olympia en 2017”

    “Une bonne résolution, pour moi, c’est la réussite de l’Olympia en 2017. C’est une résolution : ça va marcher, ça doit marcher ! On a déjà vendu le quart des 2 000 places, à quatre mois
    du spectacle, le 16 avril prochain. Mauruuru !
    Mais ce que je souhaite le plus, c’est que le Pays réussisse à remonter la pente. J’ai un grand malheur quand je vois les sans-abri, les gens qui vendent des mangues au bord de la route, ceux qui volent, etc.. On est dans une grande impasse économique qui n’est pas caractéristique de la Polynésie, mais qui est pire chez nous parce qu’on est loin de tout. Mais il ne faut pas baisser les bras. Mon vœu le plus cher, c’est ça : que les gens qui dirigent notre pays pensent à ceux qui sont malheureux.”

     

    (© Archives LDT)

    (© Archives LDT)


    Vaea Ferrand, Miss Tahiti 2016
    “Trouver du travail”

    “Ma première résolution, c’est de trouver du travail. J’ai eu mon diplôme en août, mais comme je me suis consacrée à Miss Tahiti et à Miss France, je n’ai pas eu le temps. Maintenant que tout ça est fini, je peux me pencher sur mon futur boulot ! Je cherche en laboratoire cosmétique-parfum, mais comme à Tahiti, il n’y a pas vraiment ce domaine, ça va être un peu dur. Si je ne trouve pas d’ici quelques mois, je vais peut-être chercher un peu à l’international.
    Après, par la suite, si j’ai un travail, je veux commencer à être un peu plus indépendante, avoir mon petit chez-moi. Tout va se suivre.
    Et puis j’aimerais bien aussi intégrer un groupe de danse tahitienne. Faire le Heiva, cette année ou l’année prochaine, est l’un de mes projets.
    Après, je ne suis pas très portée sur les vœux, les souhaits, mais j’aimerais qu’avec ma famille, on commence à vraiment bien s’installer, parce que c’est vrai qu’avec mes parents, qui ont tout quitté pour me soutenir, on est encore un peu dans les cartons. Les affaires ont mis quelques mois à arriver, et avec l’élection des miss, on n’a pas vraiment eu le temps.”

     

    (© Bertrand Prevost)

    (© Bertrand Prevost)


    Michel Bourez, champion de surf
    “Être présent au maximum pour ma famille”

    “Mes bonnes résolutions, c’est simple. C’est comme chaque année. Essayer d’être une meilleure personne. Être présent au maximum pour ma famille, mes proches, faire partager de bonnes choses à mon entourage. Côté sportif, ce sera du surf, au maximum. Essayer de surfer au maximum, ne pas me blesser. Surtout, j’espère m’approcher du titre mondial. Si je peux aller le chercher. Il ne me reste plus rien à prouver… Il ne me reste que ça à gagner.”

    Propos recueillis par B.P.

     

     

    (© Archives LDT)

    (© Archives LDT)


    Raimana Bareille, chanteur du groupe Pepena
    “Enregistrer le nouvel album”

    “Avec le groupe, la résolution, c’est de commencer à enregistrer le nouvel album. On a les chansons, il faut en finaliser quelques-unes, répéter et passer en studio. On va essayer de continuer sur les tournées qu’on a en France, aux États-Unis et au Japon. Travailler un peu plus la musique, essayer d’être à l’heure aux répétitions, ça, c’est une bonne résolution (rires) ! On va essayer de tenir nos objectifs au maximum parce que c’est vrai que parfois, on se laisse un peu aller et on n’arrive pas à avancer.
    Je souhaite en tout cas à tout le monde beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année. J’espère que vous rêverez un peu plus, et que quelques-uns de vos rêves se réaliseront !”

     

     

    (© Bertrand Prevost)

    (© Bertrand Prevost)


    Édouard Fritch, président de la Polynésie française
    “Se battre sérieusement contre les excès”

    “Pour 2017, pour nous qui sommes au gouvernement, la résolution, c’est de tout faire pour que la forme soit au maximum, et il faudra veiller à ce que l’on ait une bonne santé. Il faut que nous soyons hyperperformants pour le travail que nous avons à produire. Surtout, il faut se battre sérieusement contre les excès. Je le dis parce que je fais des excès. Il faut que les membres du gouvernement deviennent des exemples si l’on veut se battre contre le surpoids, l’obésité, contre la cigarette. Je le dis avec un petit sourire, mais c’est vrai que nous devons donner l’exemple. Puis, ce sera une année difficile puisque nous avons deux élections devant nous. L’élection présidentielle est importante puisqu’il faut bien se positionner. Et derrière, travailler pour les législatives.”

    Propos recueillis par B.P.

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete