Voile – Teva Plichart met déjà le cap sur 2017

    vendredi 12 août 2016

    voile

    Les deux navigateurs ont été accueillis par leur famille, mercredi soir, à l’arrivée du vol d’Air Tahiti Nui à l’aéroport de Faa’a. (Photo : Jean-marc Monnier)


    Tour de France

     

    Teva Plichart et Manutea Mahai, respectivement skipper et équipier sur le trimaran Diam24 Trésors de Tahiti qui a participé à la dernière édition du Tour de France à la voile, sont revenus avant-hier soir à Tahiti.

     

    Accompagnés, à leur retour, par Isabelle Barbeau, arbitre internationale qui a officié sur les neuf étapes de ce Tour 2016, les deux navigateurs ont été chaleureusement accueillis par leur famille, très fières des résultats obtenus par l’équipage tahitien.

    Ce dernier a en effet longtemps figuré dans le top 5 de la course, dès la quatrième étape à Baden dans le Golfe du Morbihan. Trésors de Tahiti est monté à deux reprises sur le podium (2e en raid côtier et 2e en parcours de régates, NDLR).

    Finalement, après quelques déboires lors de l’avant-dernière étape à Hyères dans le Var, les Tahitiens ont terminé le Tour à la septième place sur un total de 24 inscrits. Un résultat plus qu’encourageant en prévision de la participation à la prochaine édition en 2017.

    Nous allons essayer d’avoir des rendez-vous avec tous nos partenaires dans les quinze prochains jours pour faire un bilan. Nous travaillerons sur les points positifs et négatifs afin de repartir sur de meilleures bases encore l’année prochaine”, explique Teva Plichart.

    Le programme de l’édition 2017 sera dévoilé lors du Salon nautique de Paris en décembre et devrait comprendre plus d’étapes en Atlantique qu’en Méditerranée, contrairement à cette année. Ce qui pourrait corser la compétition.

     

    Phase de détection pour la prochaine édition

     

    Avec les bons résultats obtenus, je serais tenté de repartir avec le même équipage, mais notre projet est de poursuivre la formation des jeunes marins polynésiens. Nous verrons donc avec quels équipiers nous repartirons l’an prochain, quitte à faire une petite phase de détection voire de qualification lorsque nous aurons les deux Diam 24 ici à Tahiti. L’objectif est d’avoir un équipage le plus affûté possible”, conclut le skipper de Trésors de Tahiti.

    Je suis satisfait de cette première participation. On a bien navigué. J’ai appris pas mal de choses. C’était une belle aventure avec l’équipage. Je suis très content et prêt à me préparer pour l’année prochaine”, s’enthousiasme Manutea Mahai à son retour à l’aéroport.

    Les trois premières étapes ont été difficiles avec des conditions très fortes en Atlantique. Après, ça allait mieux pour les autres étapes jusqu’en Méditerranée, même si c’était un peu chargé d’émotion à Nice pour la dernière étape où nous avons régaté en soutien aux familles touchées par l’attentat”,  explique le jeune équipier.

    Quant aux deux trimarans Diam 24 qui seront acheminés à Tahiti à l’issue de ce Tour, ils ont été déposés au port du Havre d’où ils prendront la route de la Polynésie au début du mois de septembre.

    Dès leur arrivée, prévue deux mois plus tard au fenua, ils serviront aux entraînements et à la sélection des futurs équipiers. De quoi atteindre les objectifs visés par l’association Tahiti Élite Voile, affiliée à la fédération tahitienne.

     

    Jean-Marc Monnier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete