Habillage fond de site

VOILE – Victoire d’Elohim Bouregba-Vitrac

jeudi 27 juin 2019

Le départ de la neuvième et dernière journée du Championnat de Tahiti Optimist. (© DR)

Le départ de la neuvième et dernière journée du Championnat de Tahiti Optimist. (© DR)


Le Yacht Club de Tahiti organisait ce dimanche 23 juin la neuvième et dernière journée du Championnat de Tahiti Optimist 2018-2019. Cette ultime journée a révélé les noms des vainqueurs en série A (compétiteurs confirmés) et en série B (compétiteurs novices). Les régatiers s’étaient affrontés durant toute l’année sur neuf weekend de régates et pas moins de 47 manches âprement disputées.

En série A, Tukea Rousseau qui était en tête du classement provisoire à l’issue de la huitième journée, ne pouvait hélas pas défendre ses chances étant cloué au lit et ne pouvant pas prendre part à la lutte finale. Il termine tout de même à une belle troisième place. Raphaël Poirrier et Elohim Bouregba-Vitrac, tous deux en embuscade, allaient donc pouvoir se disputer le titre.

Elohim, en progression constante cette année et fort de son récent titre de champion de Polynésie 2019, allait finalement s’imposer de justesse terminant à égalité de point avec Raphaël. Les deux protagonistes étaient donc séparés aux plus grands nombres de premières places sur la totalité du championnat, onze pour Elohim contre neuf pour Raphaël.

À la quatrième place du classement général, on retrouve Kiatonui Tekuataoa, encore trop inconstant pour pouvoir se mêler au podium malgré ses neuf victoires de manches et également vainqueur de la dernière journée.

Titouan Hainaux, cinquième, tout comme Kiatonui, devra l’année prochaine faire preuve de plus de régularité.

À la sixième place, on retrouve Ariane Allouch qui cette année n’a pas montré son réel potentiel. Ariane avait terminé quatrième l’année dernière. Elle remporte tout de même la palme de la bonne humeur et du sourire.

Manoa Rousseau, le plus jeune de la série termine à la septième place. Un petit manque de maturité lui a fait défaut lors de prise de décision rapide. Petit manque qui devrait être comblé l’année prochaine. Pour clore ce classement, on retrouve Pierrick Lyou qui n’a participé qu’à trois journées.

 

Justine Tekuataoa en série B

 

Tout comme leurs ainés, les compétiteurs de la série B ont disputé 47 manches réparties sur neuf weekends. La jeune Justine Tekuataoa n’a laissé aucune chance à ses adversaires remportant pas moins de 26 manches sur 47.

Tout comme Elohim en série A, Justine s’était appropriée le titre de champion(ne) de Polynésie deux semaines plus tôt. Pour la deuxième place, on allait assister à un chassé-croisé entre Mattéo Grolli et Lou Picard, Mattéo s’imposant finalement de trois points. Émilie Louviot, qui n’a pu participer à la dernière journée s’empare de la quatrième place.

Émilie a impressionné par sa forte progression en fin d’année, elle avait d’ailleurs terminé à la deuxième place du Championnat de Polynésie.

Swan Hirlemann, cinquième, a manqué trop de régate pour être mieux classé. Il faudra néanmoins compter sur lui l’année prochaine, ses entraîneurs ayant vu en lui un bon potentiel. Tous les autres poursuivants, absents à trop de régates, n’ont pu prétendre à un classement honorable malgré de très bonnes manches pour certains.

Lors de la prochaine saison, certains compétiteurs de la série B passeront en série A. Un nouveau challenge les attendra !

Le Yacht Club de Tahiti remercie tous les compétiteurs et toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de ce championnat ainsi que les généreux donateurs.

 

LDT

 

CLASSEMENT GENERAL SERIE A

CLASSEMENT GENERAL SERIE B

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous qu’un Tahitien peut enfin s’imposer à domicile cette année à la Tahiti Pro Teahupo'o ? Si oui, lequel ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete