Habillage fond de site

Volet civil des « emplois fictifs » encore repoussé

jeudi 7 avril 2016

Ce jeudi matin, la cour d’appel a une nouvelle fois repoussé le volet civil de l’affaire des « emplois fictifs » de la Présidence. Elle a donné aux avocats de la défense jusqu’ au 30 juin pour répondre aux nouvelles conclusions déposées par le Pays. Dans ce dossier, il est reproché à l’ancien président Gaston Flosse d’avoir recruté à la Présidence pendant une dizaine d’années, de 1995 à 2004, des personnes mises à disposition de communes, syndicats ou associations. Le Pays, partie civile, estime le préjudice aux alentours du milliard de francs. Le fonds ayant déjà été jugé, il est désormais question, dans ce volet civil, de chiffrer le montant des « réparations ».

Gaston Flosse a été condamné en 2013 à quatre ans d’emprisonnement avec sursis, 125.000 euros d’amende, et 3 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics dans une vaste affaire d’emplois fictifs.
 

ldt1 ldt1
0
0
0

Motahi 2016-04-08 14:46:00
Il me semble que dans cette affaire, GF et Bruno S ont été condamnés et inéligibles, . Ne comprends pas pourquoi les deux seulement? et les autres? EF(président actuel du pays) , syndicalistes et autres? c quoi ca? Et aujourd'hui Maire de Rangii, seulement amendes mais reste éligible? si c'était un "gars" à GF, c'est tout de suite l'inégibilité. la justice en PF, c à revoir les gars!!

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete