Habillage fond de site

Wi-Fi pour tous au centre-ville !

mercredi 27 décembre 2017

Wifi gratuit centre ville commune de Uturoa Noël

Avec son installation Wi-Fi le marché “Piritua i te ra’i” est devenu le centre naturel de la ville et l’animation commerciale a pris beaucoup plus d’importance qu’avant. (© JP Besse/LDT)

C’est un beau cadeau de Noël, une semaine avant le réveillon, que la commune de Uturoa a offert à la population et aux visiteurs de passage, le Wi-Fi fi est désormais accessible au centre-ville, gratuit, 24h/24 et presque sans limite de temps.

On vit bien avec son temps à Uturoa. Car depuis le soir du 16 décembre, juste après la parade du Noël communal, il est désormais possible de se connecter à Internet au centre-ville, au marché et à la mairie, gratuitement, sans code et sans difficulté, mais avec les barrières morales qu’une telle facilité impose.

Le tavana de Uturoa, Sylviane Terooatea, rappelle comment a mûri ce projet, qui fait d’ores et déjà de Uturoa la première commune polynésienne connectée 24/24 et sans limitation de temps.

Nous avons étudié durant deux années ce qui avait été fait, à Bora Bora et dans d’autres communes à Tahiti. Nous avons analysé tous les commentaires émis, des utilisateurs et des concepteurs, pour en proposer un meilleur usage”, explique le maire, qui remercie son conseil municipal d’avoir suivi cette proposition.

Nous avons installé deux points d’accès Wi-Fi (ndlr : appelés également bornes ou hot spots), à la mairie et au marché. Ce sont deux zones publiques au fort passage ; en une semaine de Wi-Fi gratuit nous avons une moyenne de presque 400 connexions par jour. À l’ouverture, le soir du 16 décembre, ce fut de la folie, les appareils ont bogué, nous avons enregistré plus de 900 utilisateurs en moins d’une heure.

L’ouverture du Wi-Fi gratuit a révolutionné les échanges commerciaux et humains. Le marché “Piritua i te ra’i” est devenu le centre naturel de la ville, et même de Raiatea.

Les commentaires recueillis sont unanimes, un nouveau développement économique est en marche, on passe commande, par Facebook ou Messenger, de légumes, de pâtisseries, aux vendeuses du marché, comme les jeunes mamans des îles Sous-le-Vent hospitalisées à la maternité de l’hôpital donnent de leurs nouvelles en instantané à leurs familles de Huahine, ou de Bora Bora.

Du côté des visiteurs, c’est une grande satisfaction. Un cadre communal souligne qu’une étude locale a souligné que les deux préoccupations des touristes arrivant dans un endroit étaient : en numéro un, des toilettes propres, et ensuite une connexion gratuite à Internet.

L’entrée sur le portail Wi-Fi de la commune de Uturoa oblige l’utilisateur a se conformer à des impératifs de connexion, durée maximum de Wi-Fi d’une heure en continu afin de réguler la demande, attente de deux heures avant une nouvelle connexion, blocage des sites pornographiques et d’incitation au terrorisme.

Le rayon de couverture du Wi-Fi communal est de 300 mètres, avec nos deux points d’accès nous couvrons tout le centre-ville”, poursuit Sylviane Terooatea. “L’investissement total est de 700 000 Fcfp et le fonctionnement nous revient à 67 300  Fcfp par mois. Nous analyserons les résultats dans quelque temps pour voir si nous devons étendre plus loin notre couverture Internet car le Wi-Fi gratuit est définitivement installé à Uturoa.

 

De notre correspondant
Jean-Pierre Besse

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French Bee, compagnie aérienne low cost, enchaîne les retards, annulations ou “problèmes techniques”. Pour vous :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete