XVes Jeux du Pacifique – Jeux du Pacifique 2023

    lundi 13 juillet 2015


    Tahiti officialise sa candidature

    Une grande réunion des délégués au conseil des Jeux du Pacifique s’est déroulée, dimanche matin, à Port Moresby. Cette assemblée générale avait comme objectif, en autres, d’analyser les choix des accueils concernant les prochains Mini-Jeux au Vanuatu en 2017 et les Jeux de Tonga en 2019, mais aussi de déterminer quels pourraient être les pays hôtes pour la suite, à savoir les Mini-Jeux de 2021et les Jeux de 2023. La question était de savoir s’il y avait un pays, parmi la vingtaine de membres du conseil présents, qui serait successible de vouloir accueillir les Jeux qui suivront ceux de Tonga. Le ministre des Sports, Rene Temeharo, y a répondu par l’affirmative en indiquant que Tahiti était candidat pour 2023. “Nous nous étions préparés pour l’occasion et je suis intervenu au nom du gouvernement, du Pays et du COPF pour affirmer que nous sommes candidats pour accueillir les Jeux de 2023”, a-t-il déclaré à l’issue de cette assemblée générale. “Nous sommes déjà dans l’élaboration d’un projet pour préparer les infrastructures, redynamiser nos fédérations, en vu de ces Jeux de 2023, et c’est pour cela que nous sommes candidats.” René Temeharo a donc décidé de prolonger son séjour en Papouasie-Nouvelle-Guinée jusqu’à la fin des Jeux afin de recueillir le maximum de chances pour Tahiti d’être sélectionné pour 2023, le choix définitif du pays hôte devant se faire lors des prochains Mini-Jeux de 2017 au Vanuatu.

    Jean-Marc Monnier

    Beach-Volley – Tahiti rafle tout en deux sets

    L’entrée en matière de Tahiti en beach-volley a été aussi ensoleillée que la météo, lundi (dimanche à Tahiti) à Port Moresby. Vaimiti Lee Tham et Heiani Vaki sont rapidement venues à bout (2-0) de Tuvalu. Leurs adversaires ont bien tenté de résister dans le premier set (21-13) face à  celles qui revenaient des Championnats du monde scolaire de beach-volley disputés le mois dernier au Brésil, mais elles ont littéralement craqué au second set (21-5). “Nous avons voulu jouer notre jeu habituel pour vite terminer le match. Nous étions arrivées la veille de notre premier match et, dès le premier jour, on s’est entraîné puis on s’est reposé. On a bien fait parce qu’il fait très chaud sur le terrain”, a déclaré la capitaine, Heiani Vaki, à l’issue de la rencontre. Après ce premier match bouclé en à peine trente minutes, les garçons faisaient leur entrée sur le sable du complexe sportif Sir John Guise à Port Moresby pour y affronter l’équipe de Guam. Et là encore, en moins d’une heure, Terau Ena et Steeve Tauraa remportaient la victoire (2-0) après avoir pris une large avance au premier set (21-10), les Guaméens ayant un peu mieux résisté au second (21-16).

    Jean-Marc Monnier

     

    Football en bref – Tournoi qualificatif pour les JO de Rio – Fidji s’impose

    La finale du tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques de Rio 2016, arbitrée par des Tahitiens, a vu la victoire de Fidji sur le Vanuatu 0-0 (4 tirs au but à 3). Ces derniers, qui avaient porté réclamation après leur défaite en demi-finale contre la Nouvelle-Zélande, avaient obtenu gain de cause, un joueur kiwi n’étant pas sélectionnable. Cette semaine, la compétition pour la victoire finale pour les Jeux du Pacifique va pouvoir reprendre avec les demi-finales qui opposeront Tahiti à la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Calédonie à Fidji.

     

    Tennis – Heve Kelley et Mayka Zima en quart de finale

    La journée a commencé, hier matin, au Starmship Club par les tableaux de simples. Quatre membres de la sélection tahitienne étaient en lice au stade des huitièmes de finale, Heve Kelley et Angelo Yersin chez les messieurs, Mayka Zima et Estelle Tehau chez les dames. Deux sont passés et deux ont chuté, ce qui correspondait aux prévisions des entraîneurs tahitiens. Heve Kelley l’a emporté tranquillement (6-3, 6-2) contre le Néo-Calédonien Joannick Pattaua, Mayka Zima étant encore plus expéditive (6-0, 6-0) contre la Néo-Calédonienne Lindsay Nekirai. Angelo Yersin s’est accroché un set (7-5) contre Guillaume Monot, encore un Néo-Calédonien, mais a flanché dans le second (6-1). Enfin, Estelle Tehau s’est logiquement et lourdement inclinée contre la Papoue Marcia Tere-Apisah, la favorite du tableau. C’était une journée marathon, hier, pour les quatre Tahitiens car Heve et Angélo rejouaient en double messieurs et Estelle et Mayka en double dames. Angelo et Mayka avaient même un troisième rendez-vous en fin de journée dans le tableau double mixtes. Il faudra être fort physiquement sur la durée.

    Patrice Bastian

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete