XVes Jeux du Pacifique – Le point sur la journée de vendredi

    lundi 13 juillet 2015


    Natation – Un final en bassin en apothéose

    Engagés dans trois finales samedi soir (vendredi à Tahiti) dans le bassin de Taurama Aquatics, les Tahitiens les ont toutes remportées avec en outre deux records des Jeux du Pacifique en prime. Ça s’est un peu moins bien passé le lendemain lors de la journée consacrée aux épreuves en eau libre. Huit médailles d’or et 21 médailles au total, la natation tahitienne a marqué les Jeux du Pacifique de son empreinte chez les hommes à Port Moresby. Le feu d’artifice tahitien, programmé pour la journée de clôture de la natation, a bien eu lieu samedi. C’est Teiki Dupont qui a lancé les premières étincelles en dominant nettement le 200 mètres dos en 2’ 09” 19. Rahiti De Vos s’est ensuite montré intouchable sur le 1 500 mètres en décrochant le Calédonien Dufourmontelle aux 600 mètres pour nager ensuite sans opposition. Cela ne l’a pas empêché de battre le record des Jeux du Pacifique sur la distance en 15’ 50” 16. La dernière course de la soirée et des Jeux en bassin a proposé un scénario renversant avec Teiki Dupont au départ en dos, Hugo Lambert en papillon, Rainui Teriipaia en brasse et Stéphane Debaere en nage libre. Fatigué par sa finale précédente, Teiki cédait du terrain aux Papous et Calédoniens. Hugo ne parvenait pas à réduire l’écart, mais Rainui effectuait une grosse remontée et passait le relais à Stéphane qui partait en deuxième position avec une longueur de retard sur le Papou. À mi-course, Stéphane était revenu quasiment à hauteur de son adversaire et il le passait aisément au retour, le relais tahitien s’imposant en 3’ 49” 53 en signant un nouveau record des Jeux. Les courses en eau libre furent moins somptueuses pour Tahiti. Favori de l’épreuve qui a été réduite à trois kilomètres au lieu de cinq pour cause de mauvaise gestion du parcours de la part des organisateurs (cela s’était déjà produit au triathlon), Rahiti De Vos n’était pas dedans dimanche matin et n’a fini que cinquième. Par contre, Hugo Lambert a bien tenu son rang pour décrocher la médaille d’argent derrière le Calédonien Thibaud Mary. La toute jeune Alizée Diaz a fait septième chez les filles. Mais point de déception au sein de la délégation tahitienne de n’avoir pas décroché l’or chez les messieurs, tant la semaine en bassin avait apporté des satisfactions.

    Patrice Bastian

    Tennis – Coup dur pour Ravahere Rauzy

    Victime d’un accident de bus avec la sélection tahitienne samedi soir (vendredi à Tahiti), Ravahere Rauzy a déclaré forfait pour la suite du tournoi, étant obligée de porter une minerve. La sélection tahitienne garde néanmoins le moral pour continuer la compétition. Si la numéro 1 tahitienne ne sera plus là, Estelle Tehau et surtout Mayka Zima peuvent viser un podium en simple dames. En simple messieurs, les deux jeunes, Reynald Taaroa et Rehiti Chin Meun, ont tous subi la loi, samedi (vendredi à  Tahiti), des frères samoans Mani et Léon Soonalole, mais Rehiti n’est pas passé loin de créer la surprise. Heve Kelley s’est pour sa part baladé en huitièmes de finale contre un Kiribat, et si Angelo Yersin s’est également qualifié pour les huitièmes de finale, il a souffert et laissé des forces contre le Tongien Liua Feke. Compte tenu qu’Angelo (comme Mayka Zima) est encore en lice dans trois tableaux, il risque de le payer physiquement à un moment donné. Tous tableaux confondus, la meilleure chance de médaille reste Heve Kelley, mais vu le tirage au sort, son parcours s’annonce difficile à partir des quarts de finale. Ça reste très aléatoire pour les médailles pour Tahiti.

    Patrice Bastian

    Voile – Du bronze par équipes pour les voileux

    Le dernier jour de régate, samedi (vendredi à Tahiti) dans la baie de Port Moresby, a été mis à profit par les deux équipages tahitiens de Hobie Cat pour confirmer leur troisième place par équipes qu’ils occupaient déjà la veille au classement général. Ils en ont même profité pour se rapprocher de la deuxième place qu’ils ont manqué à seulement deux encablures. En effet, avec un total de 98 points, Tahiti a remporté la médaille de bronze, l’argent ayant été attribué à Fidji avec 96 points. Les premiers, à savoir les deux équipages néo-calédoniens, étaient quant à eux loin devant avec seulement 30 points accumulés. Pour célébrer ce bon résultat et rendre hommage à un grand marin récemment disparu, les quatre régatiers bronzés ont déroulé une banderole sur laquelle on pouvait lire “Rest in peace* Laurent Bourgnon”. En laser, la dernière journée a été difficile en raison d’un vent soufflant à cinq beaufort. Au classement général à l’issue des six journées, soit douze régates, Teiva Véronique a terminé cinquième et Élise Djenadi septième. 

    Jean-Marc Monnier
    *Repose en Paix

     

    Squash – Peu d’espoirs en double aussi

    Largement dominés dans les tableaux par équipes et individuels, les Tahitiens ne nourrissent pas beaucoup d’espoirs dans les doubles qui débuteront demain. Absents des demi-finales des simples messieurs et dames, les squasheurs tahitiens sont au repos depuis samedi à Port Moresby et ne reprendront la compétition que demain. Ridge et Heimana Chung, les deux seuls Tahitiens qualifiés pour les quarts de finale, n’ont pu passer l’écueil comme c’était prévisible. Si Ridge a néanmoins offert une opposition correcte au Calédonien Nicolas Massenet, Heimana a été nettement dominé par la Papou Seila Morov, réagissant quand même un peu dans le deuxième set (11-9). Place donc aux doubles demain, et si l’une des quatre paires tahitiennes, deux masculines et deux féminines, parvint à passer un tour, ce sera déjà satisfaisant d’autant que les Tahitiens partent totalement dans l’inconnu en double.

    Patrice Bastian
     

    Tir – Beau tableau de chasse

    L’équipe tahitienne a réalisé un superbe parcours à Port Moresby, et cela jusqu’au dernier jour de compétition, malgré la mauvaise météo et le vent fort qui soufflait ce jour-là. Les tireurs ont visé juste, samedi (vendredi) à Port Moresby, en catégorie DTL point score afin d’améliorer leur tableau de chasse et réussir à passer in extremis devant Fidji, à qui ils ont ravi la médaille d’or avec un tout petit point d’avance. Outre cette superbe médaille d’or par équipes, une médaille d’argent en individuel a également été remportée par Tuanua Degage, capitaine de la sélection tahitienne. Alexandre Lehartel, n’a par contre pas réussi à monter sur le podium. Au final en tir, les Tahitiens ont récolté treize médailles -six en or, trois en argent et quatre en bronze.

    Jean-Marc Monnier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete