Zika : les Samoa jugées dangereuses par l’Australie et la Nouvelle-Zélande

    mercredi 27 janvier 2016

    La propagation du zika inquiète l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui déconseillent à leurs ressortissants de se rendre aux Samoa.
    L’archipel polynésien fait partie des 22 pays où il est risqué de se rendre, selon Canberra. Les femmes enceintes sont invitées à « reporter leur voyage », et si elles décident de se rendre malgré tout aux Samoa, elles sont priées de consulter un médecin avant leur départ et de se protéger scrupuleusement pour éviter toute piqûre de moustique. Le virus est soupçonné de provoquer des microcéphalies chez le fœtus, est-il rappelé.
    Mais ces avertissements sont-ils bien utiles ? Le directeur général de la Santé samoan, le docteur Take Naseri, affirme qu’il n’y a eu aucun cas confirmé de zika depuis octobre. Et sur l’ensemble de l’année 2015, seuls trois cas ont été recensés. Pour Take Naseri, la décision de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande de placer les Samoa sur la liste des pays à risque est « injuste » : « Ça peut avoir un impact négatif sur les gens qui veulent venir chez nous. On s’est beaucoup impliqué, on a lutté contre les moustiques vecteurs de maladies. On a insisté sur la réduction à la source, en détruisant tous les nids à moustiques, notamment dans les zones très habitées et autour des hôtels et des points d’entrée comme les ports et les aéroports. Les écoles et les hôpitaux aussi. On est vraiment engagé dans la lutte contre les moustiques. »
    Dans la région, les Fidji ont décidé d’accroître leurs efforts pour éviter la propagation du virus. Deux cas ont été recensés l’an dernier.
    Aux Îles Cook, les derniers cas remontent à 2014.
     
    Radio Australia
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete